CANTIN : Généalogie Cantin, Vendée et Nantes

Famille Cantin, Vendée et Nantes

 

CANTIN

Etymologie : Ce patronyme prendrait origine sur le prénom Quentin issu de Saint QUENTINUS, apôtre dans le Vermandois et martyr au IIIème siècle. Le nom est très répandu dans l’ouest de la France sous l’orthographe de CANTIN.

Lieu :  Vendée

Notes : La famille étudiée est très présente dans la paroisse de Saint Paul Mont Penit, Commequiers, Apremont en Vendée. Ces membres occupent les charges notariales, ou exercent la médecine et la chirurgie, dont un des plus célèbre fut Jean CANTIN.

Depuis le XVIème siècle celle-ci ne cesse de conforter sa position de riches propriétaires fonciers et s’allie aux familles d’ancienne bourgeoisies du Poitou.

 Sources : Répertoire générale de bio-bibliographie bretonne Kerviler/ Séance publique de la société académique de Loire Inférieure en 1821, Annales de La Société Académique de Nantes et du département de La Loire Inférieure , L’enseignement de la médecine à Nantes sous la révolution par Joseph CORROLLER et Jean CUNY, Thèse de Jean Maurice BONNIN « Cantin et l'Hôtel Dieu de Nantes sous la Révolution Th. : Méd. : Nantes : 1975. – 1313, Transmission du savoir médicale à Nantes avant et après la révolution,

Archives Nationales, Archives départementales de Vendée, de Loire Atlantique et du Maine et Loire, site internet « Famille de Vendée » , Archives familiales.

Avertissements :

L’orthographe des noms de personnes et de lieux peuvent varier selon les retranscriptions des prêtres, ou clercs, notaires, tabellions, avec des variantes locales, accents, phonétiques, maîtrise de l’écritures.

Il est à rappeler que l’orthographe reste très libre jusqu’au XVIIIème siècle voire début du XIXème.

Généalogie en cours de construction susceptible d’être complétée ou modifiée.

1) Benoît CANTIN (1550-1593), notaire, épousa Jeanne SOULLARD, dont il eut au moins un fils qui suit.

2) Maître Lucas CANTIN, notaire, né à St-Paul-Mont-Penit vers 1588,  épousa Jacquette VRIGNAUD, fille de Martin VRIGNAUD et de Perrine PÉRAUDEAU.

  1. Renée, baptisée à Saint Paul Mont Penit le 26 septembre 1620, parrain, Maître Pierre VRIGNAUD, et marraine, Catherine BARDIN.
  2. Lambert, baptisé aux Lucs-sur-Boulogne le 7 octobre 1621, parrain, Maître Michel MERCIER, apothicaire, et marraine, Jacquette PERAUDEAU, veuve de feu Lambert MERCIER.
  3. Jacques, qui suit.
  4. Perrine, née vers 1625, qui épousa Pierre de BOISCOURBEAU, Sieur des Granges, né à St-Etienne-du-Bois le 1er janvier 1630, fils de René de BOISCOURBEAU et de Marie ORDONNEAU.  D’où :
  1. Françoise de BOISCOURBEAU, baptisée à Saint Etienne du Bois le 27 février 1655, parrain, Maître Jean ORDONNEAU Sieur de La Roussière, et marraine, Perrine ROY.
  2. Pierre de BOISCOURBEAU, baptisé à Saint Etienne du Bois le 15 mars 1656, parrain, Maître Jacques VRIGNAUD, et marraine, Dame Marie VRIGNAUD.
  3. Louis de BOISCOURBEAU, baptisé le 8 septembre 1658 à Saint Etienne du Bois, parrain, Maître Pierre PERRAUDEAU Sieur de La Picaudière, et marraine, Dame Louise VRIGNAUD.
  4. Marie de BOISCOURBEAU, baptisée le 13 avril 1662 à Saint Etienne du Bois, parrain, Maître André de BOISCOURBEAU, et marraine, Dame Françoise ROY.
  5. Jeanne de BOISCOURBEAU, baptisée le 24 juin 1663 à Saint Etienne du Bois, parrain, Maître René ORDONNEAU Sieur de La Ronde, procureur fiscal au comté de Palluau, et marraine, Dame Jeanne VRIGNAUD, tous signent en présence de Jeanne ROULLET et Marie CAILLON.
  6. Jeanne de BOISCOURBEAU, baptisée à Saint Etienne du Bois le 12 juillet 1666, parrain, Maître Jacques GIRAUDEAU, avocat en Parlement et secrétaire en la chambre du Roi, et marraine, Dame Jeanne ROY.
  1. Renée, née à St-Paul-Mont-Penit le 26 septembre 1627.

3) Maître  Jacques CANTIN, né vers 1623, notaire à Commequiers ; il épousa à St-Etienne-du-Bois le 6 septembre 1644, Magdeleine DAMIEN, fille de Jean DAMIEN, sieur du Vignaud, et de Renée LOUÉ ; dont au moins un fils qui suit.

4) Maître Jean CANTIN, Sieur du Vignaud, notaire, et né vers 1669, décédé à St-Paul-Mont-Penit le 13 juillet 1701 ; il avait épousé Marie Marguerite MERCIER, née à St-Paul-Mont-Penit le 27 novembre 1672, y décédée le 8 octobre 1730, fille de Laurent MERCIER, Sieur des Boudries, notaire du comté de Palluau, et de Louise ROBARD ; devenue veuve, Marie Marguerite MERCIER, épousa en secondes noces à St-Paul-Mont-Penit le 21 janvier 1706, Pierre DELALANDE, Sieur de Bel Air.

  1. Marie Magdeleine, née vers 1691, décédée à St-Etienne-du-Bois le 15 mai 1745. Elle avait épousé à St-Paul-Mont-Penit le 4 février 1720, Maître Benoît RIGOLLET, Sieur de la Rochette, notaire et procureur du comté de Palluau, né à Coëx le 14 décembre 1691, décédé à St-Etienne-du-Bois le 6 septembre 1729, fils de Benoît RIGOLLET, sieur de la Rochette, et de Marie du TASTEL. Le mariage est célébré en présence de Maître Benoist RIGOLLET, père, Etienne RIGOLLET Sieur du Plessix, René RIGOLLET Sieur de Langone, frères, Jacques DORIOT Sieur de La Nolière, beau-frère, Jacques du TASTEL Sieur de La Chaine, et du côté de la mariée, Marguerite MERCIER, mère, René TARDY Sieur du Bouchaud, Honoré et François TARDU, tous signent avec Perrine VIAUD, VRIGNAUD de La Greserie, Anne Marie TARDY, Henriette RIGOLLET.

Marie Magdeleine CANTIN est décédée dans sa maison de Bel Air en Saint Etienne du Bois le 15 mai 1745, et sera inhumée le lendemain à Saint Paul Mont Penit, en présence de Maître François CANTIN, chirurgien et de Pierre DELALANDE, ses frères.

D’où :

  1. Benoit RIGOLLET, né vers 1721, et inhumé à Saint Paul Mont Penit le 1er juin 1722.
  2. Jacques RIGOLLET, baptisé le 24 octobre 1723 à Saint Paul Mont Penit, parrain, Jacques RIGOLLET, prieur de Palluau, et marraine, Delle Louise CANTIN
  1. Jean François, qui suit.
  2. Jean, baptisé à St-Paul-Mont-Penit le 28 août 1696, parrain, Maître René TARDY Sieur du Bouchaud, et marraine, Dame Marie PORTEAU. Il sera inhumé à Saint Paul Mont Penit le 12 mars 1702.
  3. Louise, baptisée  à St-Paul-Mont-Penit le 13 novembre 1699, parrain, Messire Pierre BASSIÈRE de La CHEVALERIE, prêtre, docteur en théologie, et marraine, Delle Louise ROBARD. Elle y épousa le 5 juillet 1735, Jean PORTEAU, Sieur de la Mazurie, né à St-Maixent-sur-Vie en 1693, décédé à Commequiers le 24 mai 1775, fils de François PORTEAU et de Marie GUILBAUD. (Postérité PORTEAU).

5) Maître Jean François CANTIN, Sieur du Vignaud, chirurgien juré, baptisé  à St-Paul-Mont-Penit le 29 mai 1694, parrain, Maître François ROBARD, et marraine, Dame Perrine ROBARD.  décédé à Commequiers le 15 août 1746 ; il avait épousé vers 1717, Marie Françoise DELALANDE, née à Palluau le 4 septembre 1697, fille de Pierre DELALANDE, sieur de Belair, et d’Agnès TESSON. Elle sera inhumée le 15 février 1754 à Commequiers, en présence de Maître Jean Victor CANTIN, chirurgien, son fils, Pierre Nicolas CANTIN, son autre fils, Marie Anne et Françoise Catherine Victoire CANTIN, ses filles.

  1. Marguerite Françoise, baptisée à Commequiers le 22 août 1718, parrain, noble François TARDY, et marraine, Dame Marguerite MERCIER, tous signent avec Françoise BRUNET, Pierre CANTIN, Marie Anne AYRAULT, Marie LAMBERT, BLANCHARD, LEPETIT, GUIGNARD et voisin. Elle sera inhumée le 11 mai 1719.
  2. Marie Gilberte , née à Commequiers le 16 décembre 1719.
  3. Marie Anne Aimée Dominique CANTIN, Delle de la Grétinère, née à Commequiers le 1er mai 1721.
  4. François , né à St-Paul-Mont-Penit le 12 mai 1722, parrain, Maître René TARDY Sieur du Bouchaud, et marraine, Delle Louise CANTIN.
  5. Jean Victor , qui suit en 6a
  6. Françoise Catherine Victoire, née vers 1730, est inhumée  à Commequiers le 4 décembre 1758, en présence du Sieur Jean Victor CANTIN, son frère, Delle Marguerite DELALANDE, et Louise DELALANDE, ses tantes.
  7. Pierre Nicolas qui suit en 6b

6a) Maître noble homme  Jean Victor CANTIN, chirurgien juré, né à St-Paul-Mont-Penit le 28 mars 1723, il sera inhumé à Commequiers le 1er avril 1784, en présence des Sieurs Jean GRIVET, et Pierre BARREAU. Il avait épousé à St-Maixent-sur-Vie le 25 novembre 1749, Marie Magdeleine Hyacinthe PORTEAU, née vers 1725, décédée au Fenouiller le 5 novembre 1770, fille de François PORTEAU et de feue Marie Magdeleine PINSON (PEINSON). Le mariage est célébré  en présence de Françoise DELALANDE, mère, Maître Jean Baptiste DELALANDE, notaire et procureur des baronnies d’Apremont et de Riez, oncle de l’époux, Pierre Nicolas CANTIN, son frère, Maître François Paul PORTEAU, frère de l’épouse, Maître Jean PORTEAU, son oncle paternel, Maître Pierre PORTEAU, son cousin germain, Maître Hyacinthe PINSON, oncle maternel, Maîtres Jean, Louis et Pierre PORTEAU, cousins germains, Jacques et Claude RIGOLLET. Tous signent avec Charles POICTEVIN du PLESSIX LANDRY, Louise CANTIN, Madeleine CANTIN, du BOIS de La GUIGNARDIÈRE, Jean Baptiste Louis POICTEVIN du PLESSIX LANDRY.

Les archives départementales de Vendée conservent l’inventaire après décès de Jean Victor CANTIN datée du 15 octobre 1784.

  1. François Jean, baptisé à Commequiers le 22 décembre 1750, parrain, Maître François PORTEAU, et marraine, Delle Marie Françoise DELALANDE, tous signent avec Louise PEINSON, et Louise CANTIN. Il sera inhumé le 16 aout 1746 à Commequiers.
  2. Jean, qui suit en 7a.
  3. Pierre Quentin, baptisé à Commequiers le 27 avril 1753, parrain, Maître Pierre PORTEAU, et marraine, Delle Marie Anne CANTIN.  décédé au Fenouiller le 28 juin 1781, sans alliance.
  4. Marie Françoise, née en 1754, décédée à Nantes le 20 septembre 1780, sans alliance.
  5. Jacques Louis, baptisé à Commequiers le 17 septembre 1754, parrain, François CANTIN, son frère , et marraine, Delle Magdeleine Louise PORTEAU, y Il sera inhumé à Commequiers  le 26 avril 1758.
  6. Louise Marguerite, baptisée à Commequiers le 27 novembre 1756, parrain, Maître Hyacinthe PORTEAU de La BUSSOTIÈRE, et marraine, Delle Louise PORTEAU de GARREAU. décédée au Fenouiller le 23 novembre 1759.
  7. Madeleine Victoire, baptisée à Commequiers le 24 septembre 1759, parrain, Jean Baptiste CANTIN, frère, et marraine, Delle Hyacinthe PORTEAU, en présence de Léonard ALLARD et Jean François CANTIN. décédée au Fenouiller le 2 janvier 1832 ; elle y avait épousé le 30 décembre 1782, Jean François PORTEAU, né à Commequiers le 17 septembre 1752, y décédé le 22 décembre 1812, fils de Pierre Paul PORTEAU, sieur de Bréchard, et de Madeleine PORTEAU ; mariage après dispense du second degré de parenté, ainsi que du 3e au 3e degré, en présence de me Jean CANTIN, chirurgien major de l’Hôtel Dieu de Nantes, frère de l’épouse, René François GUYET, demeurant aux Habites, son cousin au 3e degré, Fidèle Armand PORTEAU, son cousin germain.
  8. Claude Victor, né au Fenouiller le 18 janvier 1761, y décédé le 24 août 1762.
  9. Charlotte Louise Françoise CANTIN, née au Fenouiller le 7 octobre 1765, décédée à Nantes le 25 novembre 1782, sans alliance.
  10. Louise Marguerite, née au Fenouiller le 7 octobre 1765, y décédée le 6 octobre 1775.
  11. Louis, né en 1769, décédé au Fenouiller le 6 mars 1773.

Jean cantin083Jean CANTIN

7a) Noble Maître Jean CANTIN, médecin à Nantes, officier municipal de Nantes, directeur de l’Hôtel Dieu, il sera cité comme l’un des citoyens les plus imposés du département de Loire Atlantique au moment de l’Empire. Baptisé à Commequiers le 3 mars 1752, parrain, Maître Jean PORTEAU, et marraine, Delle Marguerite DELALANDE. Il avait épousé d’abord à Nantes le 31 juillet 1780, Marie Anne BRUNEAU, veuve de noble homme André PEYRE, capitaine de navire, et fille de NH Antoine BRUNEAU, négociant, et de Julienne LEMOING, et décédée à Nantes  Saint Vincent le 20 juillet 1788.

Puis veuf à nouveau il épouse à Nantes en Sainte Croix dans la chapelle du Bon Secours, le 18 juillet 1789, Julie BODICHON,  née le 15 novembre 1762 à Nantes et y est décédée le 16 mai 1790, fille de noble homme René BODICHON, directeur des corderies couvertes de la ville de Nantes, et de Charlotte MARÉCHAL. Le mariage est célébré en présence du Sieur Adrien FABRÉ, Maître en chirurgie, demeurant en la paroisse de Saint Vincent, de Maître Marc Louis MENARD de ROCHE-CAVE, avocat au Parlement, conseiller du Roi, secrétaire greffier en chef de l’Hôtel de Ville de Nantes, et du côté de l’épouse, noble homme Charles Théodore BODICHON, frère, demeurant en la paroisse de Sainte Croix, noble homme Jean FRANÇOIS, négociant de cette paroisse. Tous signent avec Ursule BODICHON, BOURDIER l’aîné, BRÉE, Charlotte MELECOT DINOT, Julie FABRÉ femme FRANÇOIS, PAIMPARAY, Anne Marguerite DINOT.

Veuf à nouveau il épousera Nantes en la paroisse de Notre Dame de La Fosse le 17 décembre 1792, Adélaïde Marguerite CHAUROIS, fille de Jean Pierre CHAUROIS, capitaine de navire et négociant, et de Marguerite TESSIER, native de Nantes Chantenay, et demeurant quai de la Lipperie à l’Hermitage.

Le mariage est célébré en présence de divers citoyens, et spécialement d’Adrien Pierre FABRÉ, chirurgien, Marie Louis MÉNARD, secrétaire greffier de la commune de Nantes , demeurant 18 rue Saint Léonard, Jean PILLET, capitaine de navire, demeurant rue du Sanitat, Charles COIREAU, négociant, demeurant à La Fosse.

Marguerite CHAUROIS est née à Nantes le 24 novembre 1776, elle décèdera le 27 juillet 1850 rue de l’Arche Sèche, la déclaration à l’état civil de Nantes 3ème canton par Elie Vincent DELAUNAY, 69 ans, demeurant rue de La Fosse, et Joseph PERROCCHEAU, cirier, 22 ans, rue de Guérande. Dans une lettre d’Emile CANTIN, son fils, nous apprenons que celui-ci était passé voir sa mère la veille et qu’elle se portait bien, il a été fortement peiné de sa subite disparition.

Voir biographie

Jean CANTIN décèdera en son logis au Fenouiller le 1er février 1828.  Les époux avaient établi un partage anticipé le 2 mai 1827 chez Maître TOUREAU, notaire à Nantes. La masse successorale sur cette partie de partage s'établissait en de nombreuse métairies, terres, marais salants à Saint Hilaire de Riez, maison à Nantes, à 175 203 Franc ( Estimation en Euros : 1 164 544 €).

Du premier mariage :

  1.  N. née et décédée au Fenouiller le 16 octobre 1781.
  2. N. , né et décédé à Nantes Saint Vincent le 18 juillet 1788 ; sa mère décéda 2 jours après.

Du second mariage :

  1. Jean René, né à Nantes et baptisé en Sainte Croix le 10 mai 1790, parrain, noble homme René BODICHON, aïeul maternel, et marraine, Dame Magdeleine Victoire CANTIN, épouse du Sieur Jean François PORTEAU, tante paternelle. Tous signent avec FABRÉ, PAIMPARAY, ROCHE-CAVE, Julie FABRÉ, T. BODICHON, C. CANTIN, MENARD ROCHE- CAVE. Il décède rue Paré le 13 germinal An V (2 avril 1797), à 10 heures du soir (Section Halles Jean Jacques ROUSSEAU)

Du troisième mariage :

  1. Emilie, née à Nantes le 29 novembre 1793, déclarée à l’état civil de Nantes section La Halle Sans Culotte, par son père, assisté de Jean CHAUROIS, ancien capitaine de navire, 61 ans, natif de l’Ile d’Yeu, et demeurant à La Piperie, aïeul maternel de l’enfant, et Magdeleine Victoire CANTIN, 34 ans, native de Commequiers, demeurant rue Sauvetout, tante maternelle. Elle avait épousé à Nantes (5ème et 6ème canton) le 13 mai 1813, Aimé René PERREAU de La GOUJONNERIE, né à Loge-Fougereuse le 12 juillet 1783, décédé à La Châtaigneraie le 2 mai 1870, fils d’André Aimé PERREAU de La GOUJONNERIE, et d’Anne Marie Jeanne de HARGUES. Le mariage est contracté en présence d’Hubert CROISAZ, marchand, Théodore Auguste Benjamin SAVARY, propriétaire demeurant à La Châtaigneraie, Jean MULON, propriétaire, Jean Henri HEANTJENS, commis négociant, cousin maternel de l’époux.

Emilie CANTIN décède  à La Châtaigneraie le 6 février 1827 vers 11 heures du matin, la déclaration à l’état civil est faite par Monsieur Aimé BAILLY, propriétaire, 39 ans, et René Modeste de HARGUES, propriétaire, 34 ans, son parent. (Postérité PERREAU, TAUDIÈRE, GUÉPIN.) (Généalogie PERREAU).

  1. Emile Auguste, qui suit 8a
  2. Théodore qui suit en 8ab

8a) Emile Auguste CANTIN, Reçu docteur en médecine à Paris le 24 avril 1818. Il sera adjoint au maire de Nantes en 1839, sous la mandature de SOUBZMAIN, puis il restera conseiller municipal jusqu’en 1843.

Il publiera une dissertation sur l’hydrocèle par épanchement et nouveau procédé pour en obtenir la cure radicale- Paris- DIDOT 1818. Dans les années 1830 il s’investira dans la rénovation du Logis de La Bretonnières qui avait était acquis par son père, pour devenir le château de Vie (ou aujourd’hui redevenu La Bretonnière sur Vie). Il engagea également la reconstruction des minoteries de Dolbeau.

Emile CANTIN (1794 1852)

 

C robert

 

 

 

Emile CANTIN et Caroline ROBERT

 

 

 

Vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Château de Vie à Commequier

Emile CANTIN est né à Nantes le 20 mars 1795, (Nantes section La Halle Sans-culotte), la déclaration à l’état civil est faite par son père, assisté de Pierre FABRÉ, officier de santé, 39 ans, demeurant rue Paré, et Charlotte Louise Renée BODET, dite LA CROIX, 22 ans, demeurant rue Demosthène, section sans-culotte.

Il avait épousé à Nantes le 21 février 1821, (5ème et 6ème canton) Caroline ROBERT, née à Nantes le 18 décembre 1796, y décédée le 14 juillet 1867, fille de Pierre Henri ROBERT et de Madeleine BILLARD, demeurant rue Dauphine. Le mariage est contracté en présence de Jean Louis DEMANGEAT, Aimé René PERREAU, beaux-frères du marié, Henry Florentin ROBERT, et François de Paul Alexis ROBERT, frères de la future et tous propriétaires à Nantes. (Voir Généalogie ROBERT).

Emile CANTIN décèdera au château de Vie à Commequiers le 26 octobre 1852 à 9 heures du soir, la déclaration à l’état civil de Commequiers est faite par Théodore CANTIN, propriétaire âgé de 56 ans, demeurant au Fenouiller, et Emile ETIENNE, propriétaire, agé de 27 ans, demeurant à Nantes.

D’où :

  1. Fanély , née à Nantes le 26 avril 1823, la déclaration est faite à l’état civil (5ème et 6ème canton) par son père en présente de Aimé René PERREAU, propriétaire, et de François Pierre AUBRY, commis, les deux demeurant à Nantes. Elle décède rue Dauphine le 5 mars 1825, la déclaration de décès est faite le lendemain (5ème et  6ème canton) par François de Paul Alexis ROBERT, et d’Henri Florentin ROBERT, rentiers à Nantes.
  2.  Caroline Emilie, née à Nantes (5ème et 6ème Canton, née le 13 février 1825, la déclaration de naissance est réalisée à l’état civil en présence de François de Paul Alexis ROBERT, et Henri Florentin ROBERT, tous les deux rentiers à Nantes. Elle décède le 4 mars 1825 au 12 rue Dauphine à Nantes chez ses parents, la déclaration à l’état civil est faite le lendemain (5ème et 6ème canton) en présence de François de Paul Alexis ROBERT, et d’Henri Florentin ROBERT, rentiers à Nantes.
  3.  Léonie Caroline, née à Nantes (5ème et 6ème canton) le 10 mars 1826. La déclaration de naissance est effectuée en présence de François de Paul Alexis ROBERT, et de François Pierre AUBRY. Elle décède à Vie à Commequiers le 17 aout 1829. La déclaration de décès est faite en présence de François MIGNÉ, laboureur, âgé de 53 ans, et demeurant à Vie, voisin et ami de la décédée, et de Pierre COUTOUYS, 24 ans, laboureur, demeurant au Grand Dolbeau, voisin.
  4.  Emile, né à Nantes le 19 juillet 1827, y décédé le 1er décembre 1836.
  5. Léonie Flore née à Nantes le 17  juillet 1830, et déclarée à l’état civil le 19 (3ème et 4ème canton), par son père en présence de Monsieur Henry Florentin ROBERT, propriétaire, 46 ans, demeurant à Nantes rue Penthièvre, et d’Alexandre ALLARD, 31 ans, demeurant rue de La Fontaine à Nantes. Elle décédera au château de Vie à Commequiers, dont elle était la propriétaire, le 21 septembre 1909. La déclaration à l’état civil de Commequiers est faite par Gustave Antonin Le CLERC, propriétaire, demeurant au 4 rue de Bréa à Nantes, son gendre, et d’Armand CHARTAUD, 29 ans , cocher demeurant à Vie/

Elle avait épousé à Nantes le 1er février 1853, Emile René Antoine ETIENNE, raffineur de sucres, né à Nantes le 20 octobre 1824, y décédé le 2 mars 1895, fils de Jean Baptiste ETIENNE et de Sophie DESNOUES-DEROUET . Postérité ETIENNE, Le CLERC, LIBAUDIÈRE. (Généalogies ETIENNE, Le CLERC)

 Emile ETIENNELeonie flore cantin

Emile ETIENNE et Léonie Flore CANTIN

***

8ab) Théodore CANTIN, maire du Fenouiller, né à Nantes le 21 septembre 1796, la déclaration est faite à l’état civil de Nantes (section La Halle Sans-Culotte) par son père assisté de Charles Théodore BODICHON, rentier, 33 ans, demeurant rue Paré, Côme CANTIN, capitaine, 34 ans, cousin paternel de l’enfant, demeurant rue Santeuil.

Il avait épousé à Apremont le 2 juin 1828, Clarisse Joséphine ROUVIÈRE, y née le 18 novembre 1805, décédée à Nantes le 27 octobre 1882, fille de Joseph Alexandre ROUVIÈRE, notaire et maire d’Apremont, et de Rosalie Renée GROLLEAU.

Théodore CANTIN décède le 12 octobre 1871, la déclaration de décès est faite le lendemain au Fenouiller par Eugène Victor TRANCHEVENT, négociant à Nantes, 44 ans, gendre du défunt, et Monsieur Jean Auguste GROLLEAU, docteur en médecine à Saint Gilles, cousin germain du défunt, 69 ans.

  1. Aline Claire Rosalie , née au Fenouiller le 18 mars 1829, décédée à La Roche-sur-Yon le 10 octobre 1871. Elle avait épousé à Nantes le 4 mai 1857, (Nantes 5ème canton) Camille Damasse GUITTON, magistrat, juge de paix, né à La Roche-sur-Yon le 11 décembre 1820, y décédé le 17 février 1887, fils de François Pascal GUITTON, notaire royal, maire de La Roche-sur-Yon, et de Rose Françoise RENAUD de LA FAVERIE.

Le mariage est célébré en présence d’Henri GUITTON, notaire, agé de 38 ans, demeurant à Napoléon, Gaston GUITTON, statuaire, 32 ans, demeurant à Paris, Delphin GAUTRET, avocat, 40 ans, demeurant rue Mercoeur à Nantes, Henri PERREAU, avocat, 30 ans, demeurant à La Chataigneraie, tous signent avec Lucie ETIENNE, BRY.

Un contrat de mariage avait été établi le 28 avril 1857 chez Maître MONGIN, notaire à Nantes.

  1. Clarisse Fanély, née au Fenouiller le 9 mai 1833, propriétaire de Belair, décédée à Nantes le 15 mars 1892. Elle avait épousé à Nantes le 4 mai 1857,(Nantes 5ème canton) Eugène Victor TRANCHEVENT, propriétaire, négociant, armateur, né à Nantes le 20 novembre 1830, y décédé le 16 juillet 1880, fils d’Eugène Gaspard TRANCHEVENT et de Suzanne BONFILS. Le mariage est contracté en présence de Monsieur Pitre DUBOIS, négociant, 59 ans, demeurant rue Jean Jacques à Nantes, Edmond COTTIN de MELVILLE, juge au tribunal civil de Nantes, 32 ans, demeurant rue d’Alger, Gédéon DUGAST, propriétaire, 63 ans, demeurant à Montaigu, Emile ETIENNE, négociant, 31 ans, demeurant rue du Calvaire à Nantes, avec les soussignés BRY, PERREAU, L. ETIENNE.. Il était le frère d’Emma Caroline TRANCHEVENT qui avait épousé à Nantes en 1860, Olivier Jacques Edmond FAYAU, docteur en médecine.  (Postérité TRANCHEVENT GERGAUD)

 

********

6b) Louis CANTIN Sieur de Limonière, maître chirurgien, fils de Maître Jean François CANTIN Sieur du Vignaud et de Marie Françoise DELALANDE, né vers 1733, décédé à Coron (49) le 22 avril 1773 ; il y avait épousé le 7 juillet 1755, Rose Mathurine Nicole ALLIOT, née vers 1736, décédée à Coron le 14 décembre 1772, fille de Pierre ALLIOT et de Marie CHIRON.

  1.  Nicolas Pierre Julien, né en octobre 1756, décédé à Coron le 9 avril 1759.
  2.  Marie Anne Rose, née à Coron le 21 octobre 1757, y décédée le 31 décembre suivant.
  3.  Marie Rose André, née à Coron le 21 avril 1759, décédée à Luçon le 5 avril 1794 ; elle y avait épousé le 17 février 1789, Jean Charles Philippe CLÉMENT, notaire à Luçon, procureur, propriétaire à Fontenay-le-Comte, fils de Jean Baptiste CLÉMENT, sieur de Beugnon, notaire et greffier de St-Michel-en-l’Herm, et de Renée Gabrielle DIDIER. Dont postérité.
  4.  Nicolas Isaac Jean, né à Coron le 13 novembre 1760, décédé sans postérité.
  5.  Quentin Côme , lieutenant de vaisseau, né à Coron le 13 avril 1762. Sans postérité.
  6.  François André, chirurgien, né à Coron le 7 février 1764, décédé entre 1796 et 1803, sans postérité. (Voir le journal d’un chirurgien navigant).
  7.  Pierre Laurent, né à Coron le 10 août 1765.
  8.  Catherine Renée, née à Coron le 4 février 1767, y décédée le 24 février 1819 ; elle avait épousé Joseph BERNIER, manufacturier, né vers 1759, décédé à Cholet le 1er novembre 1823.
  9.  Jacques Joseph, né à Coron le 13 novembre 1768, chirurgien major de l’Hôtel Dieu à Nantes en 1803.
  10.  Jeanne, née vers 1770, décédée à Cholet le 25 avril 1844 : elle y avait épousé le 10 mai 1800, Julien Louis MAREAU, manufacturier et marchand mercier à Cholet, né à Brûlon (72) vers 1772 ; dont postérité.
  11.  Mathieu Pierre, né à Coron le 5 juillet 1772, y décédé le 15 juillet suivant.

****

Autres relevés

Maître Bertrand CANTIN, greffier, épouse à Challans le 24 juin 1670 Dame Hilaire LOISEAU, en présence de Jacques CANTIN, et THIRÉ.

Maître Bertrand CANTIN est cité comme parrain de Louise Charlotte CAILLEAU fille de Maître Nicolas CAILLEAU et de Catherine PISSONNEAU, le 16 mars 1666 à Challans, la marraine étant haute et puissante Marie Charlotte de CHATEAUBRIAND.

Maître Jean CANTIN Sieur de La Cantinière, marchand fermier à Saint Paul Mont Penit, et Catherine GRONDIN, d’où :

  1. Louise épouse à Saint Paul Mont Penit le 23 février 1745, Pierre RORTAIS, fils de Joseph RORTHAIS et de feue Jeanne DEVINEAU, en présence de Jean RORTHAIS, frère.
  2. Jean, né et baptisé à Saint Paul Mont Penit le 17 février 1731, parrain, Louis CANTIN, et marraine, Louise CHAILLOU.
  3. Jeanne, née et baptisée à Saint Paul Mont Penit le 14 septembre 1733, parrain, Etienne LEGAST, laboureur, et marraine, Marie Anne CANTIN.
  4. Pierre, baptisé à Saint Paul Mont Penit le 7 octobre 1734, parrain, Pierre PENAUD, laboureur, et marraine, Catherine PRAOUR.
  5. Marguerite Rose, née au village de la Cantinière, et baptisée à Saint Paul Mont Penit le 2 octobre 1736, parrain, non cité, et marraine, Marie Anne LA ROSE.
  6. Mathurin, baptisé à Saint Paul Mont Penit le 31 janvier 1739, parrain, Mathurin PENAUD, et marraine, Marie Anne CANTIN.

Maître Lucas CANTIN , sénéchal de la principauté du Luc, épouse aux Lucs sur Boulogne le 22 octobre 1613 Marie MERCIER, d’où :

  1. Jehanne, baptisée au 19 septembre 1614, parrain, Maître Pierre PRIMAUD, et marraine, Perrine MERCIER, femme d’Etienne GELUSSEAU.

Maître François CANTIN Sieur de La Martinière, épouse à Challans le 3 juillet 1658, Dame Françoise VIAUD. D’où :

  1. Jacques, baptisé à Challans le 6 juin 1666, parrain, honorable homme Jacques PAISNOT Sieur des (Saitières ?), Maître apothicaire, et marraine, Dame Jeanne GABORIT

Maître Pierre CANTIN, notaire de la baronnie de Challans, épouse à Challans le 12 février 1646, Dame Marguerite RULLET. Le marié est dit veuf, et la dite contractant son 3ème mariage.

Marie CANTIN épouse à Saint Paul Mont Penit le 17 février 1676 Pierre ROY, en présence de Pierre ROY, frère, Maître Jacques SAVIN Sieur de La Jaumière, docteur en médecine, Maître Pierre GOBIN Sieur de F., Maître Charles PIPAUD, tous signent.

Pierre ROY est décédé avant 1703, d’où :

  1. Catherine ROY, épouse à Saint Paul Mont Penit le 26 avril 1703 Honoré de La ROZE Sieur de La Guérinière, fils de défunt André de La ROZE, et de Jeanne FOUCHEREAU, de la paroisse de Maché. Le mariage est célébré en présence des soussignés, Louise ROBARD, Marguerite MERCIER, Françoise TARDY, MIGNET. D’où :
  1. Honoré de La ROZE, baptisé à Saint Paul Mont Penit le 16 janvier 1704, parrain, François CANTIN, et marraine, Françoise TARDY, il sera inhumé le 19 suivant.

***************************

FIN

http://www.genealh.com/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean CANTIN (1752-1828)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Directeur de l'Hôtel Dieu de Nantes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Officier Municipal et Conseiller Municipal de Nantes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DOCUMENTS PUBLICATIONS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DOCUMENTS ARCHIVES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LIEUX

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 28/11/2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire