CHANDORÉ : Généalogie Chandoré (Vendée)

Généalogie Chandoré, famille originaire de Vendée

 

CHANDORÉ

Poitou, Vendée,   Luçon

Famille notable du Poitou, d’origine protestante

Source :  Registres paroissiaux Archives départementales de Vendée , Millaud, Dictionnaire historique et généalogique de Vendée BRISSET / BEAUCHET FILLEAU

Blason : D’azur à la gerbe de blé d’or surmonté d’un soleil de même

(Armorial d'HOZIER 1696/ Poitou)

 

 

 

Chandore 2

Généalogie en cours de construction

 

 

1)  Jacques CHANDORÉ, décédé avant 1593, épouse Brethome MOREAU, d’où :

  1. Pierre qui suit en 2

2) Pierre CHANDORÉ, Maître tailleur d’habits à Fontenay Le Comte, épouse à Fontenay Le Comte le 29 novembre 1593, par contrat Anne PENAULT fille de feu Pierre PENAULT et de Geneviève GOUPIL, d’où :

  1. Anne épouse vers 1615 Jacques JAUNAY, marchand à Fontenay Le Comte
  2. André qui suit en 3
  3. Antoinette épouse vers 1630 Gabriel BILLARD, sergent royal.

3) Maître André CHANDORÉ Sieur de La Tricoterie, procureur au siège Royal de Fontenay Le Comte épouse par contrat le 2 avril 1630 Danielle Marie AMAURY, veuve d’Elie BOUCHER, d’où :

  1. Benjamin qui suit en 4a
  2. René qui suit en 4b
  3. Elie  baptisé au temple protestant  de Fontenay Le Comte le 13 juin 1643, parrain Elie (LUBIN ?) avocat au parlement et siège de Fontenay Le Comte et marraine delle Catherine FAURE Dame du Pré.

4a) Maître Benjamin CHANDORÉ, greffier au siège Royal de Fontenay Le Comte, se converti au catholicisme, épouse en premières noces probablement Jeanne GIRAUDEAU fille de Pierre GIRAUDEAU, procureur au siège Royal de Fontenay et de Marie BARAILLEAU. Puis veuf épouse en secondes noces (bans le 17 juin1670) par contrat le 27 juillet 1670 Marthe BARDON, fille de feu Louis BARDON, Maître apothicaire et Françoise VEXIAU. Benjamin CHANDORÉ est parrain le 9 octobre 1682 au temple protestant de Fontenay Le Comte d’Antoinette BIROCHEAU fille du Sieur César BIROCHEAU, marchand et de Charlotte GROLLEAU. D’où du second mariage :

  1. Louise née vers 1672 et inhumée à Fontenay Le Comte au temple protestant le 22 janvier 1683 en présence dues Sieurs DUSOUL et PAIN.
  2. Marthe Dame de Bourneau, baptisée à Fontenay Le Comte au temple protestant le 16 juillet 1673, née le 12, parrain Maître Charles GIRAUDEAU et marraine Anne GUILLEBOT. Elle  épouse  le 19 janvier 1693 en Notre Dame de Fontenay le Comte Maître Paul FERRET, notaire Royal. Mariage en présence de Maître André FERRET, père de l’époux, Maître Mathieu FERRET, frère, Maître Benjamin CHANDORÉ, Pierre CHANDORÉ, frère, Pierre BARDON, oncle, Elie BARDON, oncle. Tous signent.

Marthe DENFER est inhumée à Notre dame de Fontenay le Comte le 4 aout 1734 en présence de Benjamin FERRET, son petit-fils et le Sieur Paul CHANDORÉ, son neveu. D’où :

  1. Marie Catherine FERRET baptisée à Notre Dame de Fontenay Le Comte le 30 octobre 1705, parrain Maître Jacques JOBET, notaire Royal et marraine Dame Catherine DESPERNAY.
  1. Philippe, né vers 1675 et inhumé à Fontenay Le Comte au temple protestant le 18 février 1682 en présence de son père et de Jacques FERRET.
  2. Benjamin qui suit en 5a
  3. André baptisé à Fontenay Le Comte au temple protestant par Messire Daniel PAIN, ministre, le 26 juillet 1676, né la veille, parrain Maître Philippe BELLIARD, procureur es cour Royale de Fontenay Le Comte et marraine Esther REGNIER femme d’Ozée LAURENT Sieur du Fougereu, maître chirurgien à Fontenay Le Comte. Inhumé le 23 octobre 1681 en présence du Sieur CHANDORÉ et du Sieur HUDEL, ancien.
  4. Jean baptisé à Fontenay Le Comte au temple protestant le 15 aout 1677 par Messire Daniel PAIN, ministre, né le 3 aout précédent, parrain le Sieur Jean BARDON et marraine Anne Louise CONSTANT.
  5. René baptisé à Fontenay Le Comte au temple protestant le 20 juillet 1678 parrain Maître René LE CAMUS et marraine Dame Anne DAVID femme de Maître Paul TRAIN, notaire royal de la ville. Inhumé le 9 aout suivant en présence de M DAGUIN ? oncle, Jean CAQUINEAU, Gui LE SEIL.
  6. Jean baptisé au temple protestant de Fontenay Le Comte le 22 janvier 1680, né le 19, par Messire Pain, ministre, parrain le Sieur Jean LE LARGE Sieur du Grenier et marraine Dame Madeleine DESME femme du Sieur LE CAMUS demeurant à Brebaudet.
  7. Pierre né le 10 janvier 1683 et baptisé au temple protestant de Fontenay Le Comte parrain le Sieur Jean HUDEL, un des anciens et Susanne DESMÉ, Messire DUSOUL, ministre.

4b) René CHANDORÉ Sieur de La Tricoterie épouse Jeanne (MARSAT ?) veuve de Jean QUETIER, écuyer, seigneur du Treil, d’où :

  1. Marie Anne épouse  en Notre Dame de Fontenay Le Comte le 14 juillet 1696 Nicolas COLERE, manchonnier et pelletier natif de Sully, diocèse d’Orléans. Mariage en présence de Maître Nicolas COLERE, père, Maître René CHANDORÉ Sieur de La Tricotière, père.
  2. Pierre décédé enfant

5a) Maître Benjamin CHANDORÉ Sieur de La Foye né le 9 aout 1675, est décédé le 19 décembre 1723 et est inhumé en Marsais Sainte Radegonde à l’age de 50 ans le 20 « Religionnaire étant entré avant sa mort dans le sein de l’église et embrassé la religion catholique » Protestant il a dû se convertir donc peu avant son décès. Présents lors de la célébration Messire Gabriel SORIN, curé de Saint Martin de Bourneau, Messire Mathias VINCENT, curé de Sainte Radegonde Les Noues, Messire René FAUCHERON, prieur curé de Saint Cyr des Gâts, Pierre Salomon, Thomas Paul CHANDORÉ, ses enfants, et Maître Philippe FERRET, son neveu. Il avait épousé au Bourneau le 1 février 1701 Dame Susanne BARAILLEAU, fille de Salomon BARAILLEAU  Sieur de (C ?) et de Marie AUDIGUIER.

D’où :

  1.  Pierre Salomon qui suit en 6a
  2. Thomas
  3. Paul qui suit en 6b
  4. Susanne
  5. Perside épouse Samuel GEAY

6a) Monsieur Pierre ( Salomon) CHANDORÉ Sieur de La Foye, fermier du Prieuré  et de la Chambre Abbatiale de  Marsais Sainte Radegonde,  épouse en Marsais Sainte Radegonde le 8 septembre 1728 Delle Magdeleine BOUTOU. Mariage en Présence de Delle Susanne BARAILLEAU, mère du marié, Thomas,  Paul, Susanne Perrine CHANDORÉ, ses frères et sœur, Messire François de LAFFON, écuyer Sieur de Margi, Dame Marie GARIPON, son épouse, Maître François DAUX, écuyer Lieutenant de cavalerie. Signatures : LAFFONT de L’ALUYS, Maries GARIPON, Marie Anne BELLINEAU veuve COUPPE, Catherine Marguerite Marie Anne Charlotte BOUCHER, Henriette BLOUIN, Magdeleine LA CROIX des Bertinières, Thérèse de La CROIX des Bertinières. du GUAFFAUX, chevalier de La CROIX.

Pierre CHANDORÉ  est inhumé à l’Age de 35 ans le 6 septembre 1736 en présences des curés de L’Hermenault, Messire BOUCHER, curé de Saint Laurent, Messire BONAMY, curé de Sainte Radegonde, Messire SORI, curé de Saint Martin des Fontaines, FAUCHERON, prieur de Saint Cyr des Gâts, MOREAU, vicaire de L’Hermenault, BOUCHER, Monsieur CHANDORÉ Sieur de La Foye, frère, Monsieur BOUTOU, son beau-frère, du PLESSIX, MERLET de La Jolière, de BIANCOURT, Monsieur FERRET, écolier en rhétorique son cousin germain.

D’où :

  1. René Benjamin
  2. Claire Magdeleine baptisée à Marsais Sainte Radegonde le 29 mars 1732, parrain Messire Pierre DAUX, chevalier seigneur de La Vergne et marraine Delle Claire BARAILLEAU, tous signent.
  3. Claire Susanne né vers 1733 et inhumée en Marsais Sainte Radegonde le 6 octobre 1733 à l’age de 8 mois en présence de son père et de Perside CHANDORÉ, sa tante.
  4. Pierre baptisé le 26 décembre 1734 à Marsais Sainte Radegonde, parrain Monsieur Paul CHANDORÉ Sieur de La FOYE, son oncle et marraine Delle Louise Catherine VIAUD, tous signent avec Perside CHANDORÉ.

*****

6b) Paul CHANDORÉ, né vers 1710, notaire Royal et échevin de la ville de Fontenay le Comte,  épouse à Chaix le 15 décembre 1739 Marie ROGER fille de Jean ROGER, orfèvre et de Marie ENCREVÉ. Le mariage est célébré en présence de Monsieur Maître Charles François de HILLERIN, conseiller et avocat du Roi en la sénéchaussée de Fontenay Le Comte, Maître René Germain DEBUREAU, ancien greffier des juges royaux de Fontenay Le Comte, Maître Barthélémy François CLAVEAU, notaire royal et apostolique de Fontenay, amis du futur, Maître Jean ROGER, père, David Pierre CAILLÉ, procureur royal à Fontenay, Maître Jean GOULLET, ses beaux-frères, Maître Pierre ROGER, marchand orfèvre, Jean POUPONNOT, ses cousins.  D’où :

  1. François qui suit en 7b

7b) François CHANDORÉ Sieur de La Foye, conseiller du Roi, avocat au Siège Royal de Fontenay Le Comte,  échevin de l'Hôtel de Ville de Fontenay Le Comte, décède à Luçon le 17 mai 1803, déclaration de décès le 27 floréal an 12 par Pierre Auguste RIVASSEAU, propriétaire âgé de 37 ans et Pierre MOREAU, receveur des contributions directes, âgé de 29 ans, domiciliés à Luçon. Epouse à Luçon le 6 septembre 1768 Antoinette Perrine COUTOULY, fille de noble homme Pierre COUTOULY, seigneur de La Vergne, avocat au parlement et Marie Anne Françoise PARENTEAU. Présents et témoins au mariage : Noble homme Pierre COUTOUY, Seigneur de La Vergne, père de la mariée, Dame Marie Anne Françoise PARENTEAU, mère, Mr Antoine JOLY,   Delle Catherine COUTOULY, Veuve de Mr René PARENTEAU sa grand tante, Monsieur Maître François PARENTEAU, Seigneur du Beugnon, conseiller du Roi au siège et sénéchaussée de Fontenay le Comte son oncle à la mode de Bretagne, côté maternel, Dame SABOUREAU. femme d’Antoine PARENTEAU, sa tante, Delle Marie Françoise Adelaïde et Françoise Marguerite COUTOULY, sa sœur germaine, Mr Paul CHANDORÉ, père, Dame Susanne  Henriette CHANDORé,  (J. GEAY) oncle , Me Pierre Paul CHANDORÉ, prêtre curé de St Martin des Fontaines, son cousin, Delle Marie Anne FLEURY, cousine issue de germaine, Mtre François Gabriel Joseph Henry DAVAL, Chevalier Seigneur de Chassenon  Givray et autres lieux, Conseiller du Roi en son Conseil, Président de sa Chambre des Comptes de Bretagne.

François CHANDORÉ vend le 22 vendémiaire an 5 quatre terrains de bois situés au marais de Doix pour 600 francs à Jean FILLON, cultivateur. (Notaire PILLENIÈRE à Luçon).  D’où :

  1. Paul François Auguste qui suit en 8b
  2. Marie Frédérique 1779-1800
  3. Marie Jeanne Catherine née vers 1780 et décédée en 1803
  4. Aimée Henriette Adélaïde, née à Luçon le 24 octobre1 781 et épouse le à Luçon le 29 floréal an IX 19 mai 1803 Charles Louis Honoré PERREAU, propriétaire à Luçon. Postérité PERREAU.

8b) Paul François Auguste CHANDORÉ, propriétaire, né à Luçon le 10 aout 1775, et baptisé le lendemain par Messire François COUTOULY, chanoine et sous chantre de l'église cathédrale de Luçon, et vicaire général du diocèse, grand oncle, parrain, noble homme Paul CHANDORÉ, conseiller du Roi, échevin de l'Hôtel de Ville de Fontenay Le Comte, aïeul de l'enfant, et marraine,  Dame Marie Françoise PARENTEAU, épouse de noble homme Pierre COUTOULY, Seigneur de La Vergne, avocat en la Cour, sénéchal, juge civil et criminel de police de la baronnie de Luçon, subdélégué de Monseigneur l'intendant de cette généralité, aïeule de l'enfant. Il épouse à Fontenay Le Comte le 20 prairial an IX (9 juin 1801) Louise Henriette Agathe PERREAU, fille de Charles Louis PERREAU Sieur de La Borderie, docteur en médecine et de Dorothée GUILLET. Le mariage est contracté en présence de Jacques René CHEVALLEREAU, propriétaire, 51 ans, demeurant à Luçon, Louis Anne Jean PALIERNE, directeur de l'enregistrement et des douanes, 37 ans, demeurant à Fontenay Le Comte, Charles Louis PERREAU, médecin, 56 ans, père, Charles Louis Honoré PERREAU, propriétaire, 27 ans, Paul Armand PERREAU, 24 ans, ses frères. D’où :

  1. Marie Agathe Pauline née à Luçon le 4 mai 1802 et épouse à Luçon le 13 février 1820 Samuel Constant RAMPILLON des MAGNILS. Postérité RAMPILLON
  2. Félicité Louise Agathe née à Luçon le 17 mars 1804 et y est décédée le 26 mai 1884. Epouse à Luçon le 9 janvier 1826 Henry Aimé MERLAND. Le mariage est contracté en présence de Louis Germain BILLON, propriétaire, âgé de 45 ans, demeurant à La Garnache, Charles Eusèbe BOUSSEAU, propriétaire, domicilié à Luçon,  beaux-frères du futur, Charles Louis Honoré PERREAU, propriétaire, 51 ans, oncle maternel de la futur, domicilié à Luçon, Joseph BABIN, propriétaire, 51 ans, oncle maternel de la future par alliance demeurant à Fontenay Le Comte. Postérité MERLAND de CHAILLÉ
  3. Marie Victoire Adèle née à Luçon le 17 septembre 1805 (Déclaration  le 28 nivôse an 13, née le 26 à 4 heures) présents Charles Louis PERREAU, docteur en médecine, âgé de 59 ans aïeul maternel de l’enfant, domicilié à Fontenay Le Comte, François CHANDORÉ, propriétaire âgé de  63 ans, aïeul paternel de l’enfant, domicilié à Luçon et  Delle Jeanne Agathe Félicité DAVID. Elle y épouse le 15 juin 1824 Léandre Ambroise MARTINEAU, propriétaire, né le 15 juin 1798 à Longève, et fils d’Ambroise MARTINEAU, propriétaire et de Dame Marie Catherine Clarisse CHEVALIER du PONTREAU, demeurant à Fontenay Le Comte.

Le mariage est contracté en présence de Samuel Guillaume RAMPILLON, propriétaire, 68 ans, demeurant au Magnils Reigner, parent éloigné du futur, Joseph BABIN, propriétaire, 47 ans, Charles Eustaches SAVY, propriétaire,48 ans, oncles de la future par alliance. Postérité MARTINEAU.

  1. François Adolphe né à Luçon le 16 juin 1808 et inhumé le 20 octobre 1809.

****

DIVERS FAMILLES

1) Jacques CHANDORÉ et Simone NAULIN, décédée avant aout 1699, d’où :

  1. Jacques qui suit en 2

2) Jacques CHANDORÉ épouse au Poiroux le 12 aout 1699 Jacquette MAUSSION fille de Jean MAUSSION et de Catherine ROBIN, mariage en présence de Jean MAUSSION, père, Pierre LAISSIER, Jean GUILLAUDEAU, René MAUSSION, J QUANTIN, curé.

Pierre CHANDORÉ est inhumé à l’age de 4 mois à Sérigné le 11 septembre 1686 en présence de Jacques SORIN er Etienne ROUSSEAU.

POITIERS

N CHANDOR et Marguerite TIRAQUEAU, d’où :

  1. Jeanne CHANDOR épouse à Poitiers en Saint Germain le 26 juin 1664 Ambroise AUZANNET, tous les deux de cette paroisse, en présence de Marguerite TIRAQUEAU, mère de l’épouse, Pierre ROULEAU, beau-frère de l’époux, David SAUVé  son beau-frère, Françoise AUZANNET, sœur, François GARGOT, oncle de l’épouse

Pierre CHANDOR épouse à Poitiers Saint Germain le 23 avril 1657 Geneviève AUDEBERT.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 13/03/2021