BONNAMY DE BELLEFONTAINE : Généalogie Bonamy de Bellefontaine (Poitou, Bretagne)

Généalogie Bonnamy de Bellefontaine

 

BONNAMY DE BELLEFONTAINE

Sources : Noms et prénoms de France dictionnaire étymologique des noms de famille et prénoms de France (A Dauzat)

Bibliothèque et archives Loire Atlantique

Registres paroissiaux  Vendée et  Charente Maritime

Armorial

Archives et travaux de Monsieur Yann de CHAILLÉ. Familles Vendéennes

BONNAMY : Bon ami loyal en paiement, ou relatif à la bonhommie, ou issu de la famille de banquiers Florentin le BUANOMICI 

Un BONNAMY argentier de la Duchesse de Bretagne au XVI ème siècle

Des BONNAMY en  Basse Loire, marchands navigants et à Saumur

BONNAMY à Nantes, maîtres apothicaires

BONNAMY

Bretagne

d'azur à la fasce d'or accompagnée en pointe d'un chien passant d'argent

 

B

5451

BONNAMY de la Grée

Nantes

d'azur au phénix d'argent sur son immortalité de gueules, regardant un soleil d'or mouvant de l'angle dextre du chef (posé au canton dextre du chef)

B

5450

BONNAMY de Villemereuil

Chirurgien

Berry

d'azur au chevron d'argent accompagné en chef de deux étoiles et en pointe d'une tête de lion arrachée lampassée, le tout du même

B

5452

BONNAMY et de la Princerie

Poitou

d'azur à trois roses d'argent

Bonnamy

Florence, Languedoc

D'argent, à trois merlettes de sable

 

                 

La Famille BONNAMY de BELLEFONTAINE

Famille notable du Bas Poitou, ses membres ont assurés diverses charges anoblissantes au cours  du XVIIII ème siècle et un célèbre général d’Empire

1) Jean Louis BONNAMY Sieur de BELLEFONTAINE, avocat au Parlement de Bordeaux, secrétaire de Charles Auguste de MATIGNON, lieutenant général du Roi et gouverneur général de la province d’Aunis, né vers 1670, serait originaire de Vignolles (paroisse de Charente, où le lieu de Bellefontaine est existant)  épouse à Dolus D’Oléron le 30 Aout 1699  Charlotte PETIT, cette dernière présente au mariage de son fils Jean Louis en 1729, et vivante en 1752.  Les personnes signant sur l’acte de mariage sont : Charlotte PETIT, BONNAMY, Gaspard de BERNARD, MOUNIER, ROUGEMONT, Marie FRESNEAU).

Ils vécurent dans la paroisse  de Saint Barthélemy de la Rochelle  D’où

  1. Charles Auguste  Baptisé à St Barthélemy de la Rochelle le  21 mars 1701. Parrain Charles Auguste de MATIGNON et marraine Marie Elisabeth BERTHELOT. Apparemment celui qui fut inhumé à Maillezais le 6 novembre 1768.Bachelier de la Sorbonne, curé de Maillezais de 1726 à 1727, curé de Cerqueux de 1727 à 1730, Prieur de Bouillé de 1737 à 1738.
  2. Anne baptisée à St Barthélemy de la Rochelle le 28 février 1702. Parrain Michel de VERNEN et marraine Marie CASTEL
  3. Marie Charlotte baptisée à St Barthélemy de la Rochelle le 5 juin 1705. Parrain Gaspard BESNARD et marraine Marie GARBUSAT
  4. Jean Louis qui suit en 2

2) Maître Jean Louis BONNAMY de BELLEFONTAINE, avocat au parlement de Paris, juge et sénéchal de la Baronnies d’Oulmes et de Maillezais  né vers 1707  a priori en la paroisse de St André Dolus D’Oléron, et de Maillezais épouse à Maillezais le 20 Février 1729  Marie Thérèse MULLON, veuve de Pierre BRUN, avocat et fille d’Etienne MULLON et de Marie GARSIN.

Présent à ce mariage Messire Pierre GUY, écuyer, seigneur de la Guillerière et de Molleson cousin de l’époux, de Maître Etienne PINEAU beau frère  de l’épouse  et de Maître Hilaire PINEAU, neveu de l’épouse, et de Delle PINEAU.

Jean Louis BONNAMY est inhumé à Maillezais le 24 avril 1787 à l’âge de 80 ans en présence de Maître Charles Auguste Jean Louis BONNAMY de BELLEFONTAINE, Seigneur de la Rivoire, Conseiller du Roi, maître particulier des eaux et forets de Fontenay le Comte, son fils. Madame Marie Françoise BONNAMY de BELLEFONTAINE épouse de Mr GERBIER de MOUCHEDIERE sa fille, Monsieur Laurent Auguste Jean Baptiste Louis Joseph et Marie Armand BONNAMY de BELLEFONTAINE, ses petits fils, et Delles Marie Anne Louise Charlotte et Marie Adélaïde BONNAMY de BELLEFONTAINE ses petites filles.

Jean Louis BONNAMY de BELLEFONTAINE acquit de Françoise de PONTBRIAND et de son mari Pierre Achille GRACIEUX, écuyer, seigneur de Puygobert (BENET Vendée) pour 21300 livres de biens.

Il est également présent au mariage de son ami Luc PEZOT, conseiller du roi et receveur des traites aux Sables d’Olonnes  qui épouse le 20 juin 1752  Marie Thérèse SAVARY des FORGES 

D’où

  1. Charles Auguste  qui suit
  2. Marie Charlotte, née le 15 février 1733 à Maillezais
  3. Jean Baptiste né le 15 février à Maillezais (jumeau)
  4. Pierre Etienne né le 25 février 1726 à Maillezais et y décède le 10 juin 1737.
  5. Marie Françoise ou Marie Françoise Thérèse baptisée à Maillezais le 2 novembre 1731 parrain François MARTIN, receveur des aides dans l’élection de Fontenay le Comte et marraine Delle Marie LOPINO. Epouse à Maillezais le 11 janvier 1752 Messire Jean René ALQUIER, avocat, sénéchal de la ville et Principauté de Talmont, veuf de Dame Marie Anne SEIGNEURIN. Présents au mariage les frères de Françoise, Delle Marguerite LOPINO sa marraine, Me Charles JOBET, Sieur de Clérandre, Me Jean SEIGNEURIN, avocat au siège royal de Fontenay le Comte, beaux frères de l’époux, Delle Charlotte SEIGNEURIN sa nièce.

Puis veuve épouse en secondes noces le 3 septembre 1767 à Niort  Laurent Auguste marie GERBIER de Mouchedune, écuyer, gendarme du Roi, né à Niort le 23 septembre 1735, fils de Jean Claude Denis GERBIER de Sasay, conseiller du Roi à Niort et de Madeleine MENANTEAU de Courchamp.

Du premier mariage :

  1. Sophie ALQUIER née en 1754
  2. Charles Jean Marie ALQUIER né le 13 octobre 1752 à Talmont et décédé le 4 février 1826 à Paris. Diplomate, avocat, ambassadeur à Madrid et Rome, Baron d’Empire, sénéchal et maire de la Rochelle. Epouse le 31 janvier 1781 à La Rochelle Françoise Emilie GILBERT de GOURVILLE, née le 14 avril 1762 à La Rochelle  et décédée le 22 avril 1824, fille de Jean GILBERT de GOURVILLE et de Marie Jeanne PELLETANT. Postérité ALQUIER.

            Du second mariage :

  1. Jean Louis Auguste GERBIER de MOUCHEDUNE, né en 1770 et décédé en 1837, épouse sa cousine germaine Marie BONNAMY de BELLEFONTAINE fille de Pierre Etienne BONNAMY de BELLEFONTAINE et de Marie Thérèse MACAUD du DORET. (Voir 3b)
  2. Marie Henriette GERBIER de MOUCHEDUNE épouse le 18 novembre 1789 Jacques Louis de GAALON, Sieur de Villeneuve, chef d’escadron. Postérité de GAALON.
  1. Pierre Etienne qui suit en 3b

3) Charles Auguste (ou Augustin) BONNAMY de BELLEFONTAINE,  seigneur de la Rivière, baptisé à Maillezais le 17 décembre 1729  avait pour parrain Messire Charles Auguste BONNAMY de BELLEFONTAINE et marraine Elisabeth PORCHERON.

Conseiller du Roi et Maître des eaux et forêts, Maître particulier de la ville de Fontenay le Comte, peut être celui qui fut un des souscripteurs vendéens de l’encyclopédie en 1788, il avait prêté  serment à la République le 13 pluviôse An 4. Il décède le 19 février 1819 rue de la Monnaie  à La Rochelle, déclaration faite par Jean François Marie PARENTEAU du BEUGNON, âgé  de 66 ans, demeurant à La Roche, Juge au Tribunal Civil de la Ville, gendre et de Jean Baptiste de La BAUME de BELLEVILLE, 51 ans  gendre du défunt.

Epouse  le 26 février 1759 à Talmont Dame Marie Anne ALQUIER, née le 6 décembre 1737 à Talmont et inhumée à ND de Fontenay le Comte le 22 juillet 1782, fille de Jean René ALQUIER, sénéchal de la principauté de Talmont et de Marie SEIGNEURIN. D’où :

  1. Marie Anne Thérèse baptisée à Maillezais le 12 février 1760, parrain Louis BONNAMY de BELLEFONTAINE, avocat au Parlement et Sénéchal de la Baronnie d’Oulmes et de Maillezais, marraine dame Marie Françoise Thérèse  BONNAMY de BELLEFONTAINE veuve de Me Jean René ALQUIER, avocat, vivant sénéchal de la principauté de Talmont. Epouse à Fontenay le Comte le 7 octobre 1788 Charles Louis DAUDETEAU, veuf de Rose BEURREY, conseiller du Roi et juge à Fontenay le Comte, puis Président du tribunal du District de Fontenay le Comte.  Présents au mariage : Delles Charlotte et Modeste DAUDETEAU, sœurs, Monsieur Louis Benjamin DUPUY, docteur en médecine, Monsieur maître Charles Auguste Jean Louis BONNAMY de BELLEFONTAINE, père, Messieurs et Demoiselles Charles Auguste Jean Batiste Louis Joseph, Marie Armand, Marie Victor, Marie Esther, Marie Adélaïde, Marie  Sophie BONNAMY de BELLEFONTAINE, frères et sœurs, Monsieur Jean Louis Auguste GERBIER, cousin germain paternel et Dame Anne Catherine JOBET sa grande tante maternelle, Delle Anne Geneviève CASSAING sa tante bretonne maternelle, Delle Rose Geneviève CASSAING sa cousine issu de germaine côté maternel. Tous signent. D’où :
  1. Charles Marie baptisé à Fontenay Le Comte le 14 avril 1792, parrain Monsieur Charles Auguste Jean Louis BONNAMY de BELLEFONTAINE, maître particulier des Eaux et Forêts de la Ville de Fontenay et administrateur du département, marraine Delle Marie Charlotte DAUDETEAU. Tous signent avec Mercier PALLIOT, Jacques CASSAING, BEURREY.
  2. Marie Augustine Caroline DAUDETEAU, née le 22 septembre 1793 à Maillezais, épouse à Fontenay le Comte le 17 octobre 1813 Pierre Sylvain de CHABANNE, né à Lussac (Vienne) le 12 octobre 1789, fils d’Antoine de CHABANNE, Inspecteur des eaux et forêts, et de Louise SAVIO. D’où :
  1. Antoine Auguste de CHABANNE, né le 20 décembre 1814 à Fontenay le Comte (Postérité)
  1. Marie Anne Charlotte baptisée à Maillezais le 22 juillet 1763, parrain Messire Charles Auguste BONNAMY de BELLEFONTAINE, curé de Maillezais et marraine Dame Marie Thérèse MULON épouse de Maître Jean Baptiste Louis BONNAMY de BELLEFONTAINE, avocat en Parlement de Paris, Sénéchal de ce lieu. Epouse X.
  2. Charles Auguste Jean Baptiste Louis Joseph qui suit en 4
  3. Marie Esther, née le 15 octobre 1765 à Maillezais et y épouse le 30 brumaire an 7 (20 novembre 1798) André Félix CASSON, propriétaire,  fils de LOUIS CASSON, homme de lois et de Charlotte MAUDET. Ils demeureront à La Rochelle. Le mariage est contracté en présence de  Charles Auguste Jean Louis BONNAMY, père, Charles Louis DAUDETEAU, juge au Tribunal civil du département de la Vendée, Marie Anne Thérèse Louise Charlotte BONNAMY, son épouse, Jean François Marie PARENTEAU BEUGON, juge au Tribunal civil de la Vendée, et Marie Adélaïde BONNAMY, son épouse, ses beaux-frères et belles-sœurs, Dame Marie Sophie BONNAMY, sœur, Anne Geneviève CASSAING, sa cousine, Louis CASSON, propriétaire, Marie Susanne Gabrielle PARENTEAU, frère, et belle-sœur du marié, demeurant à Saint Médard, Marie Louise Charlotte CASSON MONROY, propriétaire, demeurant à La Rochelle, sœur, Louise Elisabeth MAUDE§T, demeurant à La Rochelle, cousine germaine, Jean Mathias COUGNEAU, notaire à Fontenay Le Comte.
  4. Le mariage est contracté en présence de  Charles Auguste Jean Louis BONNAMY, père, Charles Louis DAUDETEAU, juge au Tribunal civil du département de la Vendée, Marie Anne Thérèse Louise Charlotte BONNAMY, son épouse, Jean François Marie PARENTEAU BEUGON, juge au Tribunal civil de la Vendée, et Marie Adélaïde BONNAMY, son épouse, ses beaux-frères et belles-sœurs, Dame Marie Sophie BONNAMY, sœur, Anne Geneviève CASSAING, sa cousine, Louis CASSON, propriétaire, Marie Susanne Gabrielle PARENTEAU, frère, et belle-sœur du marié, demeurant à Saint Médard, Marie Louise Charlotte CASSON MONROY, propriétaire, demeurant à La Rochelle, sœur, Louise Elisabeth MAUDET, demeurant à La Rochelle, cousine germaine, Jean Mathias COUGNEAU, notaire à Fontenay Le Comte.
  5. Un enfant baptisé à la maison le 11 juillet 1766 et inhumé le même jour.
  6. Charles Ferdinand baptisé le 4 octobre 1767 à Fontenay le Comte parrain Jacques VINCENT et marraine Anne AYMON et inhumé le 7 janvier 1780 à Fontenay. Inhumé à ND de Fontenay le Comte le 7 janvier 1780 en présence de Delle Charlotte Catherine et M Auguste et Armand ses frères et sœurs.
  7. Marie Adélaïde, née le 29 mai 1769 à Fontenay le Comte et décédée le 18 février 1840 à La Rochelle. Epouse le 25 novembre 1789 à Fontenay le Comte Jean François Marie PARENTEAU du BEUGNON, juge au tribunal de La Rochelle, né le 5 juin 1752 à Niort et décédé le 10 mai 1821, fils d’Antoine PARENTEAU du BEUGNON et d’Elisabeth Marie  GALARD du VERT. Le mariage est célébré en présence de Jean RIVET de La THIBAUDIÈRE, beau-frère du marié à cause de Dame Bénigne Françoise PARENTEAU, Dame Françoise Antoinette DUBOIS, sa tante d’alliance à cause de Maître Louis PARENTEAU de La BIRONNIÈRE, docteur en médecine, Monsieur et Delle François et Victoire PARENTEAU de La BIRONNIÈRE, cousins germains, et du côté de l’épouse, Mr Maître Charles Auguste Jean Louis BONNAMY de BELLEFONTAINE, son père, Messieurs et Delles Jean Baptiste Louis Joseph, Marie Armand, Marie Victoire, Marie Anne Thérèse, Louise Charlotte, Marie Esther, Marie Sophie BONNAMY de BELLEFONTAINE, ses frères et sœurs. Monsieur Maître Charles Louis DAUDETEAU, conseiller du Roi au Siège Royal et Sénéchaussée de Fontenay  Le Comte,, son beau-frère, Messire Laurent Auguste Marie GERBIER de MOUCHEDUNE, Ecuyer, ancien gendarme du Roi, Dame Marie Françoise BONNAMY de BELLEFONTAINE, ses oncles et tantes, Messire Jean Louis Auguste GERBIER de MOUCHEDUNE, bachelier, cousin germain, Delle Anne Geneviève CASSAING, tante bretonne, Jean Auguste ROBIN, prêtre et vicaire de la paroisse  - Postérité PARENTEAU du BEUGNON.
  8. Marie Armand baptisé à Fontenay le Comte le 28 aout 1770, parrain Auguste Laurent GERBIER et marraine Geneviève PANNON. Il est présent au décès de son grand père le 27 avril 1790 et signature sur un mariage CAQUINEAU à Fontenay le Comte.
  9. Marie Anne Sophie née à Fontenay le Comte le 7 février 1772 et épouse  à Maillezais le 21 frimaire an 13 (12 décembre 1804)Jean de La BAUME de BELLEVILLE, négociant demeurant à Marans, fils de Louis Daniel de La BAUME  de BELLEVILLE et de Marie Anne GRESSAIS. Le mariage est célébré en présence de Jacques Louis GAALON, propriétaire, maire, 37 ans, demeurant à Villeneuve en Charente, André Félix CASSON, propriétaire, 33 ans , demeurant à Saint Vivien en Charente, amis du futur, Charles Auguste Jean Louis BONNAMY, propriétaire 72 ans, demeurent à Maillezais, père, Marie Victor BONNAMY de BELLEFONTAINE, propriétaire, 31 ans, demeurant à La Flocellière.
  10. Victor qui suit en 4ab

4) Charles Auguste Jean Baptiste Louis Joseph BONNAMY de BELLEFONTAINE  baptisé à Maillezais le 18 aout 1764 parrain Maître Jean Baptiste Louis BONNAMY de BELLEFONTAINE, Avocat au parlement de cette baronnie, grand père de l’enfant et marraine Anne ALQUIER veuve JOBET .

Sous lieutenant au régiment de Royal Lorraine. Servit dans l’armée du Nord en 1792, en Argonne et en Belgique sous DUMOURIEZ, puis l’armée des Ardennes  en 1793. Attaché à l’état major de Dampierre, puis envoyé à l’armée des côtes de La Rochelle, servit sous KLEBER puis sous MARCEAU à l’armée de Sambre et Meuse.

1794 1795 Adjudant général chef de bataillon provisoire, puis adjudant général chef de brigade. Chef d’état major de Kleber au blocus de Mayence, se distingua sous Hardy puis Altenkirchen.

Accusé d’avoir favorisé l approvisionnement de la garnison autrichienne d’Ehrenbreistein fut destitué en 1796, puis fut réintégré à l’armée Rhin et Moselle en 1797 puis à l’armée d’Allemagne, Helvetie, Mayence. Chef d’état major de Championnet à l’armée de Rome à la place de Victor Bertier en 1798. Repoussa une attaque du Général émigré de Damas et fut nommé à cette occasion et provisoirement Général de Brigade  puis confirmé dans ce grade par le Directoire exécutif le 8 janvier 1799.

Arrêté avec Championnet sous l’inculpation de concussions et d’excès de pouvoir le 16 mars 1799, suspendu de ses fonctions par le Directoire exécutif en avril 1799. Remis en liberté (suspension annulée le 24 juillet 1799). Renvoyé à l’armée du Rhin, servit Kehl, Ney, conduisit sous Lorges les renforts pour Bonaparte en Italie en mai 1800. Réformé en 1800  puis réintégré comme général de brigade en 1811, employé à la Grande Armée. Commandant de la 3 ème brigade de la 1 ère division (Morand), en Russie en 1812, Smolensk 17 aout 1812. Défendit à la bataille de la Moskowa la grande redoute à la tête du 30ème de ligne. Frappé de 20 coups de baïonnette et prisonnier en 1812. Rentra de captivité en 1814. Lieutenant général en 1815. Commandant de la colonne formée de tous les dépôts et des troupes de la garnison de Paris et dirigée sur la Loire le 4 juillet 1815. Commandant supérieur chargé de l’inspection des dépôts. Chargé de procéder à la dissolution et à la réorganisation des régiments d’infanterie de l’armée de la Loire dans le département de la Vienne. Le nom du Général BONNAMY est inscrit au côté Ouest de l’arc de Triomphe.

Officier de la Légion d’Honneur, Chevalier de Saint Louis, Député au corps Législatif

Il décéda à la Flocelière le 7 aout 1830

Il épousa le 11 novembre 1806 à Ardelay (Vendée) Victoire Marie Louise PALIERNE de La HAUDUSSAIS, née vers 1777 fille de René Charles PALIERNE de La HAUDUSSAIS et d’Anne Madeleine COLOMIES.

D’où

  1. Louise, née le 5 juillet 1809 à la Flocellière et épouse qui épouse à La Flocellière le 9 octobre 1826 le baron  Jean Charles ALQUIER, né à Saint Rogatien le 5 septembre 1784 et inhumé le 28 février 1865 à La Flocellière, Colonel, Chef de bataillon, fils de Charles Jean ALQUIER, Baron d’Empire et de Françoise Emilie GILBERT de GOURVILLE. Postérité ALQUIER.
  2. Eugène qui suit en 5

5) Eugène BONNAMY de BELLEFONTAINE, Chef d’escadron, chevalier de la Légion d’Honneur, né le 13 mai 1808 à Ardelay, il épouse le 9 novembre 1835 à Guingamp Estelle Constance DEPASSE, née le 10 aout 1807 à Guingamp et fille de François DEPASSE et de Claire Marie Constance SEREL des FORGES. D’où :

  1. Marie Victoire Blanche, née le 29 avril 1839 à La Flocellière et décédée le 24 février 1867, elle épouse le 20 aout 1860 à Paris 6  Louis ARMEZ, centralien, ingénieur civil, député des Côtes du Nord  (Côte d’Armor) et Maire de Plourivo ( 22), né le 19 aout 1838 et mort à Paris le 18 septembre 1917 à Bourblanc en Plourivo, fils de Charles Louis ARMEZ et de Jeanne Louise Perrine LE BIGOT- Divorce prononcé le 11 novembre 1884, Louis ARMEZ se remarie le 9 avril 1885 à Plouviro avec Marguerite GUILLON. D’où

Du premier mariage :

  1. Louise ARMEZ née en 1862 et décédée en 1963, épouse le 4 septembre 1883 à Plourivo André HEMEURY, médecin. Sans postérité.
  2. Robert ARMEZ né en 1875 et inhumé en 1927 à Paris (Père La Chaise), consul à Stuttgart, chevalier de la Légion d’honneur. Postérité

            Du second mariage de Louis ARMEZ

  1. André ARMEZ, officier d’Artillerie né le 1 aout 1886 à Plouviro et mort en 1963, épouse le 3 aout 1906 à Plounez Denise WARTZ. Postérité.
  1. Auguste Eugène Marie qui suit en 6

6) Auguste Eugène Marie BONNAMY de BELLEFONTAINE, né à Verdun le 5 janvier 1843, suit l’Ecole des Beaux Arts en 1861 et élève de LEQUEUX et travaille avec INGRES, épouse en premières noces à Paris 6 le 19 juin 1881 Louise Virginie ALEXANDRE, puis en secondes noces le 24 janvier 1911 à Paris 9 Louise LEMINOUX.

            Postérité non communicable

******

4ab) Victor BONNAMY de BELLEFONTAINE, chevalier de Saint Louis épousa à Luçon le 19 pluviôse an 11 Bénigne de BUOR de VILLENEUVE, sous l’autorité de Jacques ARNAULT de la GROSSETIERE, son curateur, propriétaire demeurant à Avrillé née au Bernard le 14 mars 1782 et fille mineure de feu Jean Charles Thomas Elie BUOR, propriétaire, natif du Bernard et de défunte Marie Rose Victoire Renée ARNAULT, native de Moricq.  Présents et témoins du Mariage : Victor Joseph BONNAMY de BELLFONTAINE, Général de Brigade, son frère, demeurant en la commune de « Thimert » (La chapelle Thémer ?), André Félix CASSON, propriétaire son beau frère à cause de Marie Esther BONNAMY son épouse domiciliée à la Rochelle. Delle Bénigne BUOR assistée de Elie Constant BUOR, propriétaire, son frère  domicilié au Bernard et Jacques René CHEVALLEREAU, propriétaire demeurant à Luçon.

Propriétaire des Réaux

D’où :

  1. Charles Victor, né le 20 pluviôse an 12 à Fontenay le Comte et décédé le 3 janvier 1806 à Maillezais.
  2. Victorine née le 14 juillet 1807 à La Rochelle, elle épouse le 20 aout 1828 à Aytré Pierre Joseph Adolphe DESCAFFRES, né le 18 messidor an 9 à Paris 11, domicilié à Vouhé, fils de Joseph DESCAFFRES, lieutenant colonel d’infanterie et de Marie Elisabeth de MAUCLERC. Postérité DESCAFFRES
  3.  Pauline déclarée à la naissance le 23 brumaire an 14 à Maillezais, témoins Jean AVRAD, jardinier 53 ans demeurant à Maillezais et le Sieur Hilaire CHABIRAND, instituteur, 62 ans demeurant à Maillezais. Elle   épousa  le 11 septembre 1826  Jacques Ferdinand ARNAULT de la GROSSETIERE, maire d’Aytré, fils majeur de Charles ARNAULT de La GROSSETIERE et de Dame Bénigne de SAYVRE. Présents et témoins du mariage :

Hyppolite ARNAULT de La GROSSETIERE, 31 ans demeurant à Luçon, ancien mousquetaire, Armand Arnault de La GROSSETIERE, 24 ans demeurant à Luçon, propriétaire, tous les deux frères du marié. Charles Constant Joseph de BUOR de VILLENEUVE, 43 ans, demeurant à Nantes, oncle de la mariée et Auguste Edouard du BEUGNON, 27 ans, demeurant à Bressuire, substitut du Procureur du Roi, cousin germain de la mariée. Son  acte de décès  est retranscrit et déclaré à Aytré le 5 mai 1856 par extrait des registres de la Ville de Nantes. Propriétaire Aytré,  elle décède à l’âge de 50 ans Nantes à son domicile Boulevard de Lormes le 14 mai  1850, avec pour témoins Joseph PEROCHEAU, 27 ans demeurant rue de la Fosse, cirier, Robert CHANCEREL, 46 ans demeurant rue Kervegan, négociant. Postérité ARNAULT de la GROSSETIERE- CORBUN de KEROBERT- JACOBS EN

********

3b) Pierre Etienne Joseph BONNAMY de BELLEFONTAINE, Commissaire Ordonnateur de la Marine à Bordeaux,  baptisé le 20 octobre 1737 à Maillezais Parrain Messire Pierre Joseph MULLON, écuyer, gentilhomme d’honneur de la Grand-mère du Roi, Seigneur des Châtellenies d’Aytré et Marraine Dame Charlotte PETIT de BELLEFONTAINE. Décédé à La Rochelle le 20 janvier 1819, mort à son domicile à l’âge de 81 ans, rue des Murailles, à La Rochelle. Déclaration de décès faite par Mr Jean Jacques LECLERC, inspecteur des Ponts et Chaussées, 56 ans demeurant à La Rochelle, beau frère et Victor BELLEFONTAINE, propriétaire, Chevalier de St Louis, 45 ans, demeurant à Aytré, neveu. Il avait épousé en premières noces Dame Marie Thérèse MACAULD  du DORET, née en 1754 et décédée en 1786 fille de Christophe MACAUD de DORET et de Thérèse REGNAUD. Veuf épouse Angélique Henriette REGNIER. Puis  veuf épouse en troisièmes noces Victoire LECLERC.

De son premier mariage

           

  1. Marie née le 12 avril 1782 à Rochefort, épouse le 5 juillet 1802 à La Rochelle son cousin germain Jean Louis Auguste GERBIER de MOUCHEDUNE fils de Marie Françoise Thérèse BONNAMY de BELLEFONTAINE et de Laurent Auguste Marie GERBIER de MOUCHEDUNE. (voir 2)
  2. Thérèse née le 9 aout 1784 à Rochefort et décédée à Château d’Oléron le 29 janvier 1868. Epouse en premières noces le 5 juillet 1802, à La Rochelle Pierre Louis Barthélémy CHARLET, né en 1778 et décédé en 1816, maire. Puis veuve épouse en second mariage le 18 novembre 1823 à Château d’Oléron Jérôme DELAAGE de MEUX, né le 18 mai 1717 à Saintes, colonel, chevalier de la légion d’honneur, mort le 15 octobre 1856 à Château d’Oléron fils d’Anne Jérôme de LAAGE de MEUX et de Marie Anne de CHASSELOUP-LAUBAT.

D’où du premier mariage

  1. Pierre Louis Omer CHARLET, avocat et artiste peintre  élève du Baron GROS et d’Ingres, né en 1809 au Château d’Oléron et mort en 1882.
  2. Thérèse Eugénie CHARLET, née le 16 avril 1811 et épouse le 3 aout 1830 Daniel Julien LECLERC, né en 1803 et décédé en 1885.
  3. Louise Thérèse CHARLET née le 19 mai 1815 au Château d’Oléron et décédée le 13 aout 1883 à Oléron. Epouse le 25 novembre 1834 au Château d’Oléron Jérôme Hippolyte de LAAGE de MEUX, décédé le 18 novembre 1883. Postérité
  4. Marie  Claire CHARLET, née le 13 mai 1803 à Oléron et décédée le 25 mars 1879 à La Rochelle, elle épouse le 15 mai 1820 Jean GILBERT de GOURVILLE, né en 1790 et décédé en 1861. Postérité

            D’où du second mariage :

  1. Marie Thérèse Mélanie de LAAGE de MEUX, née le 10 septembre 1824 à Château d’Oléron et y décède le 24 janvier 1907. Epouse en premier mariage le 25 mai 1843 à Château d’Oléron Charles Victor  COUSIN VALLéE,  membre du conseil général et maire de Château d’Oléron, né en 1819 et décédé en 1848, fils de Pierre VALLÉ et d’Anne VANDERMARCQ. Puis veuve elle épouse en secondes noces le 16 octobre 1854 à Château d’Oléron Antoine FETET, commandant du génie militaire, officier de la Légion d’honneur, né en 1810 et décédé en 1875, fils d’Alexis FETET et Françoise KOHLEV.

D’où du premier mariage :          

  1. Marie Thérèse COUSIN VALLE, née à Château d’Oléron le 7 mars 1846 et épouse à Rochefort le lundi 7 novembre 1864 Emile PARENTEAU du BEUGNON, né le 9 aout 1832 à La Rochelle , substitut du procureur impérial vivant à Marennes et fils d’Auguste Edouard PARENTEAU du BEUGNON, président du tribunal civil, demeurant à La Rochelle et d’Adélaïde Zélie VINCENT MOLINIERE. Présents et témoins du mariage : André Charles VINCENT MOLINIERE, oncle de l’époux âgé de 49 ans, demeurant à Poitiers, conseiller à la cour impériale et chevalier de la légion d’honneur, Henri PARENTEAU du BEUGNON, frère de l’époux, 34 ans demeurant à Napoléon Vendée, contrôleur des contributions directes, Louis Antoine MAURISSET, négociant, 73 ans demeurant à Château d’Oléron, Jérôme Hippolyte de LAAGE, oncle de l’épouse à 52 ans demeurant à Saintes, propriétaire. Postérité PARENTEAU du BEUGNON.

*******************************************

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 12/03/2021