BIENVENUAT

Notes généalogiques BIENVENUAT

 

BIENVENUAT  

Etymologie : A relier peut-être avec BIENVENUE, et une altération suite à un accent ou une origine plus étrangère ?

Lieu : Nantes

Notes : Une famille BIENVENUAT est présente à Bourges Cher) au XVII ème siècle.

Sources : Archives Départementales de Loire Atlantique, registres paroissiaux

 Avertissements :

L’orthographe des noms de personnes et de lieux peuvent varier selon les retranscriptions des prêtres, ou clercs, notaires, tabellions, avec des variantes locales, accents, phonétiques, maîtrise de l’écritures.

Il est à rappeler que l’orthographe reste très libre jusqu’au XVIIIème siècle voire début du XIXème.

Généalogie en cours de construction susceptible d’être complétée ou modifiée.

1) Honorable homme Mathieu BIENVENUAT Sieur de La Tremblaye, Maître apothicaire, et honorable femme Claude GUILLEMIN. Mathieu BIENVENUAT est décédé avant 1629.

D’où :

  1. Claude, baptisé en Saint Nicolas de Nantes le 12 décembre 1590, parrains, honorables hommes Jehan RENOUL et Pierre HERVÉ, et marraine, honorable femme Marie HERVÉ, épouse d’honorable homme Denis GUILLEMIN.
  2. Marguerite, baptisée en Saint Nicolas de Nantes le 26 aout 1594, parrain, honorable homme Pierre BARBIER, conseiller du Roi, et marraines, Delle Marguerite ARNOLLET, épouse de noble homme Guillaume MERAUD, conseiller du Roi et auditeur en la Chambre des Comptes de Bretagne, et honorable fille Françoise GUILLEMIN, fille de Maître Denis GUILLEMIN, marchand.
  3. Françoise avait épousé en Saint Nicolas de Nantes le 9 février 1610 honorable homme Mathurin BRUNEAU Sieur de La Villeaublanc.Elle sera citée comme marraine de Sébastien MICHEL, fils d’honorable homme Sébastien MICHEL et d’honorable femme Claude GAUVAIN Sieur et Dame de La Regnaudière, le 6 janvier 1633 en Saint Nicolas de Nantes, le parrain étant honorable homme Charles GAUVAIN Sieur de La Josselinière. Egalement marraine de Jacques GAUVAIN, fils d’honorable homme Pierre GAUVAIN et d’honorable femme Louise BRUNEAU, le 27 décembre 1610 en Saint Nicolas de Nantes, le parrain étant Maître Jacques GUITON, procureur au siège Présidial de Nantes. D’où :

a Jeanne BRUNEAU, baptisée en Saint Nicolas de Nantes le 1er mai 1615, parrain, Maître François GUILLEMIN, Maître apothicaire, et marraine, honorable femme Jeanne GAUVAIN, épouse d’honorable homme Guillaume MOREAU.

b Jeanne BRUNEAU, baptisée en Saint Nicolas de Nantes le 20 avril 1616, parrain, honorable homme Guillaume MOREAU, et marraine, honorable femme Jeanne BELLEVILLE, épouse d’honorable homme François GUILLEMIN, Maître apothicaire.

c Claude BRUNEAU, baptisée en Saint Nicolas de Nantes le 13 octobre 1617, parrain, honorable homme Jean BRUNEAU, et marraine, honorable femme Claude GAUVAIN, femme d’honorable homme Sébastien MICHEL Sieur de La Renaudière.

d Sébastien BRUNEAU, baptisé en Saint Nicolas de Nantes le 8 janvier 1619, parrain, honorable homme Sébastien MICHEL Sieur de La Renaudière, et marraine, honorable femme Sébastienne LUCAS, épouse d’honorable homme Jean BRUNEAU.

e Marie BRUNEAU, baptisée en Saint Nicolas de Nantes le 6 janvier 1620, parrain, honorable homme Mathieu BIENVENUAT, et marraine, honorable femme Jeanne ERRARD, épouse d’honorable homme Charles GAUVAIN, tous signent.

f Michel BRUNEAU, baptisé en Saint Nicolas de Nantes le 10 janvier 1621, parrain, honorable homme Michel PILLAYE Sieur de La Noë, échevin de la ville de Nantes, et marraine, honorable femme Anne GAUVAIN, épouse d’honorable homme Charles LE RAT, tous signent.

g Martin BRUNEAU, baptisé en Saint Nicolas de Nantes le 10 aout 1624, parrain, honorable homme Martin BRUNEAU Sieur de Longneuve, et marraine, honorable femme Marguerite GAUVAIN, épouse d’honorable homme Claude SAUVAGET, tous signent.

h Isabelle BRUNEAU, baptisée en Saint Nicolas de Nantes le 21 septembre 1625, parrain, honorable homme Julien GAUVAIN Sieur des Possurières, et marraine, honorable femme Jeanne BOULLAY, épouse de Martin DELAUNAY Sieur de La Fardière. Tous signent.

i Claude BRUNEAU, baptisée en Saint Nicolas de Nantes le 4 aout 1631, parrain, honorable homme Michel GAUVAIN Sieur de La Forelaye, et marraine, honnête fille Louise BIENVENUAT, tous signent avec SAUVAGET, LE RAT, Sébastien MICHEL.

  1. Jeanne, baptisée en Saint Nicolas de Nantes le 21 novembre 1595, parrain, noble homme Jean LAUBIER Sieur de La Chaussée (..), et marraines, Dame Marie CHARRET, femme de noble homme Jean MESNARD Sieur du Parc, et Isabelle de BOURGUES, fille d’honorable homme Jacques de BOURGUES, et de Françoise ARNOLLET Sieur et Dame de Champagne. Tous signent.
  2. Catherine, baptisée en Saint Nicolas de Nantes le dimanche 8 juin 1597, parrain, honnête François GUILLEMIN Sieur de La Tremblaye, Maître apothicaire, et marraines, Delle Catherine BOUVET, épouse du Sieur Jean RENOUL, Président au siège Présidial de Nantes, et honorable femme Jeanne LE SOURD, compagne du Sieur Pierre SAVIN. Elle épousera en Saint Nicolas de Nantes le 19 octobre 1613 honorable homme Guillaume DUDOYER (Généalogie DUDOYER).
  3. Mathieu qui suit en 2
  4. Claude, baptisé en 1600 en Saint Nicolas de Nantes, parrain, Geoffroy DEMESTRAT, et marraine, Jehanne BELLEVILLE, épouse de Maître François GUILLEMIN.
  5. Jeanne, baptisée en Saint Nicolas de Nantes le 17 avril 1601, parrain, honorable homme André LE COQ, et marraine, honorable femme Jeanne FRANÇOIS, épouse d’honorable homme Geffroy DEMESTRAT, et marraine, honorable femme Claude GUILLEMIN.
  6. Louis, baptisé en Saint Nicolas de Nantes le 23 septembre 1602, parrain, honorable homme Joachim LE COQ Sieur de La N., et marraine, honorable femme Jeanne BOSSART, femme d’honorable homme André ( ?) sieur de La Roussière.
  7. Marguerite, baptisée en Saint Nicolas de Nantes le samedi 15 octobre 1605, parrain, honorable homme Pierre GAUVAIN, et marraine, honorable femme Marguerite MONNIER, épouse d’honorable homme Nicolas de BOISY. Elle avait épousé en Saint Nicolas de Nantes le dimanche 23 février 1623, honorable homme Martin BRUNEAU Sieur de L’Ousche.
  8. Marguerite BIEVENUAT, dite fille de Mathieu BIENVENUAT est nommée marraine de Françoise VILLAINE, fille de Bonaventure VILLAINE, et Françoise (C. ?), le 30 décembre 1621 en Saint Nicolas de Nantes, le parrain étant Maître Louis VILLAINE

D’où :

a Jacques BRUNEAU, baptisé en Saint Nicolas de Nantes le 30 aout 1624, parrain, honorable homme Jacques BRUNEAU, et marraine, Claude GUILLEMIN, épouse de Mathieu BIENVENUAT.

b Marie BRUNEAU, baptisée en Saint Nicolas de Nantes le 1er aout 1625, parrain, honorable homme Mathieu BIENVENUAT Sieur de La Tremblaye, Maître apothicaire de Nantes, et marraine, honnête fille Marie BRUNEAU, fille de Jacques BRUNEAU Sieur de Bassert, et de défunte Julienne COUPERIE.

c Françoise BRUNEAU, baptisée en Saint Nicolas de Nantes le 18 aout 1626, parrain, honorable homme Jacques MENANT, et marraine, honorable femme Françoise BIENVENUAT, épouse d’honorable homme Mathurin BRUNEAU Sieur de La Villeaublanc. Tous signent avec MARIOT, CHEVALIER, TALLENDEAU, FRUSNEAU, MARLAUD, TEMPLIER, François LE COURT, HAUTEBERT, Jean GODON, BRETINEAU, GUILLON, SAUVAGET.

d Marguerite BRUNEAU, baptisée en Saint Nicolas de Nantes le mercredi 11 septembre 1630, parrain, honorable homme Pierre TEMPLIER sieur de La Breillandière, et marraine, honnête fille Louise BIENVENUAT, fille de défunt honorable homme Mathieu BIENVENUAT et d’honorable femme Claude GUILLEMIN. Tous signent avec M. GROISARD.

e Marie BRUNEAU, baptisée en Saint Nicolas de Nantes le 11 septembre 1631, parrain, Jean BOURAUD, et marraine, Marie du COLLEDO, épouse d’honorable homme René MENANT Sieur et Dame de La Tarillère.

f Martin BRUNEAU, baptisé en Saint Nicolas de Nantes le 2 décembre 1633, parrain, honorable homme Nicolas BIENVENUAT, Maître apothicaire, et marraine, honorable femme Françoise COUPERIE, femme d’honorable homme Jean CHESNEAU Sieur du Château Gaillard. Tous signent.

  1. Louise, baptisée en Saint Nicolas de Nantes le mardi 26 décembre 1606, parrain, honorable homme Jacques MERCERON Sieur de La Mauguitoire, et marraine, honorable femme Louise HERVÉ, épouse d’honorable homme André LE COQ Sieur de La Roussière.
  2. Nicolas, baptisé en Saint Nicolas de Nantes le samedi 21 juin 1608, parrain, honorable homme Nicolas BOISSY, et marraine, honorable femme Anne GARREAU, épouse d’honorable homme Pierre d’ESPINOZE.
  3. Jeanne, baptisée en Saint Nicolas de Nantes le 22 janvier 1610, parrain, honorable Mathurin BRUNEAU, et marraine, Jeanne GAUVAIN, fille d’honorable homme Pierre GAUVAIN.

 

 

2) Honorable homme Mathieu BIENVENUAT Sieur de La Tremblaye, Maître apothicaire, baptisé en Saint Nicolas de Nantes le dimanche 27 septembre 1598, parrains, Maître Mathieu BANON, et Denis GUILLEMIN, et marraine, Jehanne GUERRY, épouse du Sire SAVARY. Il avait épousé en Saint Nicolas de Nantes le 12 février 1629 honorable femme Michelle BRUNEAU.

Mathieu BIENVENUAT est cité comme parrain d’Anne HERVÉ, fille d’honorable homme Yves HERVÉ Sieur de La Bauche, et d’honorable femme Renée BOBET, le 19 février 1629 en Saint Nicolas de Nantes, la marraine étant, honnête fille Jeanne JAUNET, fille d’honorable homme Guillaume JAUNET Sieur des Normandières. Il est également le parrain de Mathieu SOUCHET, fils de François SOUCHET et de Perrine BASTARD, le 31 octobre 1626 en Saint Nicolas de Nantes, la marraine étant Jeanne TALLENDEAU, épouse d’honorable homme Louis POULLAIN.

Il est décédé avant 1664.

Michelle BRUNEAU sera cité comme marraine de Michelle MENANT, fille d’honorable homme Jacques MENANT et ‘honorable femme Marie BRUNEAU Sieur et Dame de La Caletière, en Saint Nicolas de Nantes le 14 avril 1633, le parrain étant Ecuyer Mathurin GUICHARD Sieur de Martigné, conseiller du Roi en sa Cour et Parlement de Bretagne. Elle sera également marraine de Michelle BOURGOGNE, fille d’honorable homme Marc BOURGOGNE et de Julienne MOREAU, le 25 mars 1664 en Saint Nicolas de Nantes, le parrain étant honorable homme Léger VAYSSIÈRE.

Michelle BRUNEAU serait née vers 1611 et elle est inhumée en Saint Nicolas de Nantes le 25 janvier 1676 en présence d’honorables personnes Nicolas BIENVENUAT, marchand demeurant à Pirmil en la paroisse de Saint Sébastien, son fils, Nicolas MONNIER, fils de feu honorable homme Nicomède MONNIER, marchand apothicaire, et Claude BIENVENUAT, leur neveu demeurant à La Fosse.

D’où :

  1. Claude, baptisée en Saint Nicolas de Nantes le samedi 8 décembre 1629, parrain, honorable homme Jacques BRUNEAU, et marraine, honorable femme Claude GUILLEMIN, épouse de défunt Mathieu BIENVENUAT. Tous signent avec TEMPLIER, CHEVALIER, BRUNEAU, VASLIN, CHESNEAU, TH. GERALDIN, des FLERS, PETIT, BUSSONNEAU. Elle qui épouse en la chapelle de Bouvet en Saint Nicolas de Nantes honorable homme Nicomède MONNIER. Elle sera inhumée le 2 mai 1662 en Saint Nicolas de Nantes.

D’où :

a Nicolas MONNIER

  1. Françoise, baptisée en Saint Nicolas de Nantes le 2 novembre 1630, parrain, honorable homme François GUILLEMIN Sieur de La Tremblaye, et marraine, Nicole SAMSON, épouse d’honorable homme Jacques TURPIN Sieur de La Lénardière.
  2. Mathieu, baptisée en Saint Nicolas de Nantes le 10 novembre 1631, parrain, honorable homme Martin BRUNEAU Sieur de L’Ousche Neuve, et marraine, honorable femme Françoise BIENVENUAT, épouse d’honorable homme Mathurin BRUNEAU Sieur de La Villeaublanc.
  3. Nicolas, baptisé en Saint Nicolas de Nantes le 25 janvier 1633, parrain, honorable homme Charles BIENVENUAT, Maître apothicaire, et marraine, honnête femme Guillemette FORMONT, épouse d’honorable homme Mathurin FRANÇOIS Sieur de Beausoleil. Il deviendra marchand et en 1676 demeure à Pirmil en la paroisse de Saint Sébastien.

 

A rattacher

Jeanne BIENVENUAT épouse honorable homme Pierre ANIZON, marchand. Lors de l’inhumation de leur enfant Pierre en 1679, il est dit qu’ils demeuraient jusqu’alors rue Saint Nicolas mais que depuis ils résident à Brissac en Anjou.

D’où :

a Jacques ANIZON, né le 8 février 1675 et baptisé le lendemain en Saint Nicolas de Nantes, parrain, noble homme Pierre DRONNET, demeurant en La Grande Rue paroisse Saint Laurent, et marraine, Delle Catherine DESLOGES, compagne de noble homme Louis FREMONT, demeurant en La Grande rue, paroisse Sainte Croix.

b Pierre ANIZON, né vers 1676, et inhumé en Saint Nicolas de Nantes le 15 juillet 1679, en présence d’honorable homme Etienne ANIZON, marchand, oncle de l’enfant, honorable homme René MOREAU, marchand, oncle, demeurant rue Saint Nicolas et rue de la Poissonnerie.

 

 

Date de dernière mise à jour : 21/12/2022

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire