Inondation Nantes

La Loire déborde inondations à Nantes

 

Archives Départementales de Nantes - Paroisse de Toussaints 1651.

 

Le vendredi vingtième jour de janvier de l'an de grâce 1651, les eaux furent tellement d.. en la rivière de la Loire quelles couvrirent la plus grande part des ponts de Nantes ainsi que Pirmil, et montèrent à telle hauteur quelles couvrirent la pierre qui fait la couverture du bénitier qui est à la porte de l'église de Toussaints, tellement quelles passèrent tout le lond des rues de la Saulzaies, de Grande et Petite Biesse, Vertou et Dodasne, et tellement débordées quelles emportèrent tout le pont de bois au droit du moulin des chanoines de Notre Dame, qu'ils avaient fait démolir l'été dernier pour le rebatir en pierre. Deux arches du pont de pierre entre la Belle Croix et la Magdeleine, parie du logis de Maître Pierre de La CROIX, notaire royal, situé au bout du pont dudit Pirmil a " estonner" tellement la forteresse dudit lieu que la tour couverte de pierres d'ardoises qui était au .. du bout du pont tomba en p sur un bateau qui était en la douve etle coula à fond qu'on ne savait pas spécifier, car pour bien dire...que pas un n'en a été exempt, et qu'il n'y a point d'homme qui les ait jamais si grande (..) ayant surmonté les grandes eaux de l'année 1625 de deux grands pieds.

La plupart des pères récollets furent contraints de quitter leur couvent qui était noyé et se réfugier à Nantes, et leurs autels en l'aglise de Toussaints furent couvert d'eau, execpté le grand autel.

 

 

Ajouter un commentaire