LIGEREAU ( Angers 49)

 

 

LIGEREAU : dérivé de Léger ou homme lige ?

Famille dont ont trouve pour l'instant la trace sur la paroisse d'Angers , le nom est assez répandu dans l'Anjou.

 

Les LIGEREAU vivent en la paroisse de St Aignan d'Angers et plus particulièrement dans l'ensemble de la Cour du Château d'Angers où à l'époque une garnison et un commandant tenait la forteresse, d'où les nombreuse connaissance de « quartier » : soldat, officiers, domestique, maître d'hotel du commandant. Il semble qu'au XVIII ème siècle la famille fait parti de ce milieu de petite bourgeoisie et différents membres se distinguent dans les métiers de tissage.

 

Avertissement : les registres paroissiaux de St Aignan d'Angers présentent sur cette période quelques lacunes , confusions .. l'affaire de JEAN OUDON en est peut être révélatrice....

1) Etienne LIGEREAU, Maître tisserand, épouse en premières noces Barbe MIGNEAU, veuf il se remarie à Saint Aignan d'Angers le mardi 8 avril 1686 à Jeanne DESCHAMPS, fille de défunt Jean DESCHAMPS et de Perrine SALLE. Mariage célébré par le curé de Bauné en l'absence de Mr le Prieur de cette paroisse. Témoins du mariage Pierre BOUCHER, sergent de la garnison, Jean VIGNERON, aussi sergent, Louis COLLIN, caporal de la .. Signatures : Louis COLLIN, B MARITAS, VIGNERON, Pierre CHAPE, Jeanne GODIN . Le ménage demeurent en la cour du Château d'Angers , et Etienne LIGEREAU sera inhumé en St Aignan d'Angers le 26 février 1709. Jeanne DESCHAMPS sa veuve épousera en secondes noces le mardi 11 février 1716 en Saint Aignan d'Angers René ALBERT, fils de Jacques ALBERT et de Perrine COIN.

D'où:

Du second mariage

a) Etienne qui suit en 2

          b) Françoise baptisée en St Aignan d'Angers le 20 mars 1689, parrain Jean ALAIRE, fils de Louis ALAIRE, Marchand et de Jeanne « OLIVE », marraine honnête fille Françoise AUTIER, fille de défunts Michel AUTIER et de Perrine CONTEREAU, domestique de MR.. Major du Château. Signature ALAIRE. Elle épouse en l'église de St Aignan d'Angers le lundi 1 septembre 1710 Jacques REPUSSARD, fils de François REPUSSARD, vigneron et de Marie HAUDOUIN. Présents et témoins du mariage Claude CLAUDON, épouse de Mr Geoffroy Le CLAIR, Dame Françoise AUMERY, Etienne LIGEREAU, frère de l'épouse, François REPUSSARD, père de l époux n'a pas assisté à la cérémonie étant en sa maladie et a donné procuration par devant Mtre MERAN , le 2 aout 1710. Signatures REPUSSARD. Postérité REPUSSARD.

Veuve Françoise LIGEREAU, épouse en secondes noces en St Aignan d'Angers le 8 mai 1713 Jean-Pierre OUDON, garde du Prince au Château d'Angers,fils d'André OUDON et de Marguerite BANDON, en présence de Jeanne DESCHAMPS, mère, .. Le CLAIR, Mathurin PINEPAIN, Charles PARNAUD, Christophe SANTU. De ce mariage:

                                1) Jean-François né au Château d'Angers le 7 novembre 1713. Le 30 mars 1741 une enquête fut mené car le baptême de Jean OUDON, ne figurait pas dans les registres paroissiaux . Au moment de la naissance Jean- Pierre OUDON il accompagnait Mr d'AUTICHAMPS, commandant pour le Roi, en ALLEMAGNE, et il revint en janvier 1714. Le curé de la paroisse Me VALLée omis de porter le baptême. L'enfant fut mis en nourrice chez une femme demeurant au Moulin Lienard dessus des branchées . A son retour d'Allemagne le père le reconnu et l'a élevé comme son fils , et Mr Louis SARTRE , ancien Maître d'Hôtel de Mr d'AUTICHAMPS et veuf de Marguerite MANCEAU sa femme défunte assure avoir été présent au baptême déclarant «  que le curé n'avait pas porter l'acte sur le registre mais qu'il le ferait quand il le souhaiterait ». François MANCEAU, sacristain de St Aignan agé de 54 ans fut interrogé par les enquêteurs et déclara : « avoir tenu un enfant mâle sur les fonds baptismaux issu du mariage AUDON LIGEREAU. Charles PERRAULT, Maître d'Hôtel de Mr d'AUTICHAMPS commandant du Château d'Angers fut également interrogé et déclara: Que l'enfant était bien né au Château pendant que son père était à l 'armée, et que l'enfant nommé Jean fut à 16 ans mis en apprentissage chez Me LANDEAU, confiseur, marchand à la place Neuve, paroisse Ste Croix. Puis Jeanne BAUDRY épouse de Charles PERRAULT fut également sollicité pour témoigner, elle déclara : Qu'elle trouva 5 à 6 heures Françoise LIGEREAU dans son lit , 5 à 6 heures après l'accouchement, ce qu'elle avait ignoré, et elle vit l'enfant mâle, mais comme elle avait des occupations sérieuses elle ne se souvint pas du baptême, mais qu'elle l'apprit par le bruit commun » . Autre témoin Renée CHEUVIé, épouse de François MANCEAU, qui ne peut marcher car incommodée de ses jambes, elle déclara sous serment : «  avoir été au mariage sans se souvenir de l'année, et que l'année suivante Françoise LIGEREAU, accoucha d'un enfant et qu'il fut baptisé à St Aignan m^me jour et qu'elle fut marraine et François MANCEAU, son mari parrain . L'enquête diligentée par l'évêché conclu à la reconnaissance du baptême de Jean OUDON.

 

   c) André, baptisé en St Aignan d'Angers le 8 septembre 1691, parrain André GIRARD, garde de Monsieur le Comte d'HARCOURT et marraine Delle Marie BOURDAYS, veuve de feu Mr Michel ABELARD, avocat au Parlement de Bretagne.

    d) Louis qui suit en 2d

    e) Mathurin baptisée en St Aignan d'Angers le 14 mai 1696, parrain Mathurin ROUXAU, maître cordonnier de la paroisse de Saint Maurille , et marraine Claude FAUBER, veuve de défunt Etienne PLESSIS.

    f) Nicolas Henri baptisé en Saint Aignan d'Angers le lundi 29 septembre 1698, parrain Nicolas de BLAGNY, chevalier, Seigneur d'Aubrey et de Serilly, médecin ordinaire du Roi et de Monsieur le Commandeur du Saint Esprit de cette Ville , demeurant au Château, marraine Delle Marie BARANGER, femme de Jean Henri STAËL, gentilhomme allemand demeurant en la paroisse de ST EVROULT. Il sera inhumé le dimanche 12 octobre 1698.

     g) Magdeleine baptisée en Saint Aignan d'Angers le 23 novembre 1699, parrain non cité, marraine Madeleine « Tiennette » POISSON, de la paroisse de Saint Aignan qui signe. Signatures GILBERT et POISSON. Elle sera inhumée le 2 janvier 1715.

    h) Jean baptisé en St Aignan d'Angers le mardi 4 aout 1707, parrain Madelon HUET de la paroisse de Saint Maurice et marraine Madeleine CHARUAU, fille de René CHARUAU, il sera inhumé le 10 juin 1713.

   i) Louis baptisé en St Aignan d'Angers le 17 janvier 1708, parrain Louis TROCHU, de St Germain en St Laud et marraine Françoise MALECOT, de la paroisse de St Maurice, présents: Michel et François Le MANCEAU

 

2)Etienne LIGEREAU, Maître tisserand,baptisé en St Aignan d'Angers le 7 avril 1687, parrain Pierre RIEUFRE, serviteur et domestique de Mr « LARGEBON », demeurant en la paroisse de Saint Maurice et marraine Marie PYRé demeurant en la paroisse de Saint Maurice. Signatures : Pierre GRAVE, GAUGAIN, J LE CONTE. Il épouse en l'église de Saint Aignan d'Angers le mardi 4 novembre 1707 Nicole TROCHU, née vers 1681, file de Jean TROCHU et de Nicole BISEUL, bans publiés en l'église de St Michel. Présents et témoins : Etienne LIGEREAU et Jeanne DESCHAMPS, père et mère, André LIGEREAU, frère, Jean TROCHU, Michel MORMUSEAU, père et oncle.Nicole TROCHU sera inhumé en St Aignan d'Angers le mardi 2 avril 1723. D'où:

 

        a) Françoise baptisée le 18 octobre 1708 en Saint Aignan d'Angers , parrain René MARTIN; compagnon cordonnier de la paroisse de St Maurille et marraine Françoise LIGEREAU, couturière, fille d'Etienne LIGEREAU, Tisserand et de Jeanne DESCHAMPS, tante qui signe.

         b) Marguerite baptisée en St Aignan d'Angers le 10 mars 1710, parrain Joseph «  F... » fils de .. garde de Mtre .. et Delle Marguerite MONCEAUX et marraine Claude Marguerite LECLAIR fille de Côme LECLAIR et de Claude CLODON. Elle sera inhumée le 27 avril 1714.

          c) Nicole baptisée en St Aignan d'Angers le 5 juin 1712, parrain René GATIEN, Tissier, et marraine Barbe FAUBERT femme de Jacques BROSSE, chirurgien de cette paroisse. Elle sera inhumée le 23 juin 1712.

         d) Jeanne Léonarde ( Anne ?) baptisée en St Aignan d'Angers le 10 juin 1713, parrain Mr Jean VALLéE , officier de Mr d'AUTICHAMPS, et marraine Jeanne MONCOS( MONCEAUX/ MONCAULT) fille de Mtre Charles MONCOS ( MONCEAUX/ MONCAULT) et de Jeanne MARNIER, de cette paroisse.

e) Marguerite baptisé en St Aignan d' Angers le 2 mai 1718, parrain Jean-Pierre AUDON, et marraine Delle Marguerite MONCOUS femme de Louis SARTRE, tous venant du château d'Angers.

 

2d) Louis LIGEREAU, Marchand Tisserand, baptisé en St Aignan d'Angers le 25 février 1694, parrain Louis SARTRE Sieur de Saint André et marraine Marguerite MONCEAU ( MONCAULT) fille de feu Pierre MONCAULT et Marguerite GOIZEAU. Il épouse en Saint Aignan d'Angers le 4 aout 1716 ( promesse de mariage publié en St Aignan d'Angers ) Marie BOISNARD, née vers 1685, fille de Jean BOISNARD, vigneron et de Marie PLANSONNEAU. Présents et témoins au mariage: Etienne LIGEREAU, Jean AUDON, valet de chambre de Mr le Marquis d'AUTICHAMPS, René ALBERT, beau père de l'époux, François BEAUVILAIN, oncle de l'épouse. Marie BOISNARD sera inhumée en St Aignan d'Angers le 9 janvier 1720 à l'age de 37 ans, ils demeurent tous deux en la cour du Château.

Veuf il se marie en secondes noces le Mercredi 17 avril 1720 (bans publiés à St EVROULT) en St Aignan d'Angers à Perrine FOUGERON, fille de Pierre FOUGERON, vigneron et défunte Françoise BOLONT. Présents et témoins à ce second mariage: Jeanne DESCHAMPS, mère du marié, Etienne LIGEREAU, et André LIGEREAU, frères, Pierre BOLAR, oncle de la mariée. Signatures LIGEREAU.

Louis LIGEREAU sera inhumé en St Aignan d'Angers le 1 mai 1723. Veuve Nicole TROCHU épousera en secondes noces en St Aignan d'Angers le 19 aout 1726 Pierre HUTAUT, tissier veuf de Catherine BOURICHé, présents et témoins au mariage : Toussaint HUTEAU, père du marié, René ALBERT, Jeanne DESCHAMPS, « père » (Beau père) et mère de la mariée et François Le MANCEAU. Perrine FOUGERON épousera en seconds noces Jean SIMON, soldat invalide, et sera inhumée en St Aignan d'Angers le 3 janvier 1750 en présence de Renée LIGEREAU, couturière, sa fille, Jean PARIS, sacristain.

D'où du premier mariage:

a) Marie baptisée en Saint Aignan d'Angers le 4 janvier 1717, parrain René ALBERT, marraine Marie MAISLET.

Du second mariage:

b') Claire baptisée en St Aignan d'Angers le vendredi 21 mars 1721, née dans une chambre sise du Château d'Angers parrain André LIGEREAU, et marraine Claire LEGAIGNEUX, de la paroisse. Inhumée le 28 janvier 1726.

c') Renée baptisée en St Aignan d'Angers le vendredi 10 avril 1722, née dans une chambre sise en la cour du Château d'Angers, parrain Pierre SARTRE et marraine Renée MESLET, fille majeure, présent le père et Michel LE MANCEAU, sacristain. Elle deviendra couturière.

 

Date de dernière mise à jour : 09/11/2018