Réchauffement climatique on en parle en 1724

 

 

Notes de Messire DAUPHIN, curé d'Archigny le 31 décembre 1724. (Registres paroissiaux Archigny, Poitou, Vienne)

 

"Il est à remarquer selon les témoignages des plus anciens de cette paroisse qui sont François BARRAULT, 102 ans et et de (..GIN), de 104 ans, tous les deux demeurants au village de Bouchaux, dans cette paroisse, que leur mémoire, ils n'ont pas vu une année si sèche que celle-ci.. quoique sans grande chaleur puis que depuis mars compris jusqu'à la fin novembre dernier. 

 

Il n'a pas tombé d'eau presue dans la province et autres nonobstant la grande sécheresse, il y a eu de toutes sortes de fruits comme ce dans l'ordinaire, de même sont les blés les plus gros blés, du vin, les deux biens (..) du moins dans tous les cantons, et les meilleurs qu'on ai eu de mémoire d'homme. Du gland valant les gros blés et de toutes sortes de hauts fruits, assez bien conditionnés, si bien qu'il n'a manqué que les passagers, et par conséquent ce qu'en dépend soit rare.

 

On a donc semé les gros blés sans piocher, sans eau, et fut sans qui n'ont levé que les derniers jours de ce mois pour la première eau qui a semblé et se prononcé avec la douceur contre la saison, que tous les blés promettant beaucouo dont on a lieu de louer et adorer la Providence de Dieu, et tout lieu et tout temps.

 

(Texte retranscrit selon les termes et l'orthographe de cette époque"

 

Date de dernière mise à jour : 04/05/2019